Communiqué des services du Premier ministre, en date du 17 janvier 2000, sur la lettre de M. Lionel Jospin, Premier ministre, adressée à M. Gerhard Schröder, chancelier de l'Allemagne, à propos de la décision du maintien de la Sept Arte en dehors de la société holding regroupant les télévisions publiques françaises. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Communiqué des services du Premier ministre, en date du 17 janvier 2000, sur la lettre de M. Lionel Jospin, Premier ministre, adressée à M. Gerhard Schröder, chancelier de l'Allemagne, à propos de la décision du maintien de la Sept Arte en dehors de la société holding regroupant les télévisions publiques françaises.

ti : Le Premier Ministre Lionel Jospin vient d'adresser une lettre au Chancelier Schröder dans laquelle il lui fait part de sa décision de maintenir la chaîne franco-allemande Arte en dehors de la société holding regroupant l'ensemble des chaînes publiques françaises. Cette décision répond aux inquiétudes exprimées en Allemagne que l'indépendance d'Arte ne soit plus suffisamment garantie.

Lionel Jospin a précisé à M. Schröder que, même si le gouvernement français ne partageait pas les inquiétudes exprimées par le Président d'Arte et malgré l'aspect tardif de la demande présentée par celui-ci, "il avait considéré que le caractère exemplaire de la chaîne franco-allemande devait conduire à préserver celle-ci de toute polémique inutile qui l'affaiblirait."

Madame Trautmann présentera demain devant le Sénat un amendement destiné à maintenir la Sept-Arte en dehors de la société regroupant les télévisions publiques.

(Source http://www.premier-ministre.gouv.fr, le 18 janvier 2000)

Rechercher