Déclaration de M. Laurent Fabius, président de l'Assemblée nationale, sur la qualité de la formation dispensée par l'Ecole nationale des Ponts et Chaussées, Paris le 26 janvier 2000. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Déclaration de M. Laurent Fabius, président de l'Assemblée nationale, sur la qualité de la formation dispensée par l'Ecole nationale des Ponts et Chaussées, Paris le 26 janvier 2000.

Personnalité, fonction : FABIUS Laurent.

FRANCE. Assemblée nationale, président;FRANCE. PS

Circonstances : Remise du diplôme MBA de l'Ecole nationale des Ponts et Chaussées à Paris le 26 janvier 2000

ti :
Monsieur le Directeur,
Mesdames, Messieurs,

Je suis heureux de me trouver parmi vous ce soir pour remettre le diplôme MBA de l'Ecole Nationale des Ponts et Chaussées. Avant toute chose, je tiens à féliciter les nouveaux diplômés de leur succès, qui vient récompenser plus d'une année d'efforts. Je crois, comme vous, en la formation. Je pense qu'il existe une excellence républicaine et que vous l'incarnez.

Chacun de vous en prenant la décision de suivre ce MBA a fait un choix. Vous avez d'une certaine façon interrompu votre vie professionnelle pour vous investir dans une formation supplémentaire, ce qui est une chance mais qui présente toujours une part de risque. Vous avez consacré une année à ce cursus, exigeant, fourni un gros effort mais, vous voilà récompensés, diplômés MBA d'une des plus prestigieuses Grandes Ecoles de la République qui est aussi l'un des plus sûrs viviers d'ingénieurs du pays. Soyez-en félicités. Derrière votre propre épanouissement, je vois aussi ce que notre pays tout entier a à gagner pour son industrie, son économie, sa croissance, à s'appuyer sur des cadres, des dirigeants très bien formés.

C'est pourquoi vous me permettrez, Monsieur le Directeur, de m'adresser aussi aux successeurs des diplômés du jour, pour leur dire à quel point leur formation correspond aux exigences de la " nouvelle économie " en même temps qu'elle répond aux attentes de ceux qui veulent entreprendre, innover, créer.

La matière première de l'économie est désormais la connaissance, de même qu'un des territoires principaux de l'entreprise est l'information. Dans ce contexte, il n'y a plus d'un côté les enseignements indispensables et de l'autre côté les disciplines superflues : aujourd'hui, plusieurs savoirs sont fondamentaux. Nécessité donc d'une éducation tout au long de la vie et de la pluridisciplinarité.

" A nouvelle économie, nouvelles formations " : ce pourrait être le slogan du diplôme MBA de l'Ecole des Ponts et Chaussées. L'originalité de votre cursus tient d'abord à la diversité culturelle qui commande la politique d'admission de l'Ecole : vingt-cinq nationalités en moyenne pour une cinquantaine d'étudiants par promotion. Voilà un des secrets de cette maison, sa richesse à coup sûr. La diversité de vos promotions, c'est au fond celle du monde.

L'autre atout de votre MBA réside dans la qualité des enseignements dispensés. Des professeurs, reconnus par leurs pairs dans leur champ de compétences ; un personnel très qualifié ; une direction qui sait unifier ces talents et ces efforts. Avec ce diplôme, l'Ecole des Ponts et Chaussées peut donc accoler ces deux mots, antagonistes pour beaucoup, en une même expression : " culture d'entreprise ".

Mesdames, Messieurs,

La valeur du diplôme qui est désormais le vôtre est bien sûr universitaire : il vous permettra, dans votre vie professionnelle, de faire valoir des compétences reconnues, irremplaçables. Mais, au-delà de cet atout en termes de carrière, ce diplôme accompagnera vos projets comme le témoignage des valeurs qui vous ont été transmises ici par vos professeurs : la passion de l'initiative, le goût du travail en équipe, la curiosité pour ce qui est nouveau. C'est ce qu'aurait sans doute eu à coeur de rappeler Célia Russo qui présida à la naissance puis à la mise en oeuvre du MBA des Ponts pendant onze ans, jusqu'à sa disparition l'an passé. En vous voyant aujourd'hui, récompensés de votre travail, je me dis qu'elle avait vu juste. Bonne chance !


(source http://www.assemblee-nationale.fr, le 28 janvier 2000)

Rechercher