Lettre de M. Jacques Chirac, Président de la République, adressée à M. José Maria Aznar, Président du gouvernement d'Espagne à la suite de l'arrestation de M. Ignacio Gracia Arregui, Paris le 17 septembre 2000. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Lettre de M. Jacques Chirac, Président de la République, adressée à M. José Maria Aznar, Président du gouvernement d'Espagne à la suite de l'arrestation de M. Ignacio Gracia Arregui, Paris le 17 septembre 2000.

Personnalité, fonction : CHIRAC Jacques.

FRANCE. Président de la République

Circonstances : Arrestation du numéro un de l'ETA à Bayonne le 17 septembre 2000

ti : Monsieur le Président,

Cher José-Maria,

Les attentats odieux dont l'Espagne a été victime ces dernières semaines m'ont donné, malheureusement, de nombreuses occasions de vous assurer du soutien de la France dans la lutte courageuse que vous avez entreprise contre la violence terroriste.

Je me réjouis que l'arrestation de Ignacio GRACIA ARREGUI, l'interpellation de nombreux membres de l'ETA militaire et la découverte d'explosifs, qui sont intervenus ces derniers sur le territoire français, apportent un nouveau témoignage de cette solidarité.

Je me félicite aussi de l'excellente coopération qui s'est manifestée à cette occasion entre les autorités et les services de nos deux pays et qui constitue un exemple de coopération européenne. Je ne doute pas que nous aurons l'occasion d'évoquer à nouveau ces questions lors de votre visite de travail à Paris le 26 septembre.

En vous redisant la détermination de la France à lutter sans relâche, avec l'Espagne, contre toutes les formes de terrorisme, je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de ma haute considération.

Bien amicalement,


Jacques Chirac

Son Excellence Monsieur José Maria AZNAR
Président du Gouvernement d'Espagne

Rechercher