Communiqué du ministère de la défense, en date du 3 décembre 1999, sur le lancement du satellite Hélios I B. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Communiqué du ministère de la défense, en date du 3 décembre 1999, sur le lancement du satellite Hélios I B.

ti : Kourou : le satellite Hélios I B vient d'être mis en orbite, aujourd'hui 3 décembre 1999, par le lanceur V124 d'Arianespace. Il débute maintenant une période de recette en vol de quelques semaines, qui permettra de confirmer en orbite l'ensemble de ses performances, et à l'issue de laquelle il sera remis aux ministères français, italien et espagnol de la défense.

Hélios I B est le second satellite européen d'observation dédié à des missions de sécurité et de défense. Le programme Hélios I est réalisé en coopération entre la France, l'Italie et l'Espagne respectivement à hauteur 79 %, 14 % et 7 %. Le satellite Hélios IA, lancé le 7 juillet 1995, continue quant à lui à donner entièrement satisfaction.

La présence concomitante de deux satellites en orbite (Hélios I A - Hélios I B) permettra de doubler le nombre de prises de vues effectuées par le système Hélios et de réduire fortement le délai de réalisation des demandes les plus urgentes. Ces axes d'amélioration ont été confirmés par les enseignements de la crise du Kosovo, au cours de laquelle le système Hélios a été exploité à grande échelle dans un cadre opératif et en relation extrêmement étroite avec les partenaires italien et espagnol.

Les ministères de la défense français, italien et espagnol ont confié la maîtrise d'ouvrage d'ensemble du système Hélios à la délégation générale pour l'armement. Elle a travaillé en équipe intégrée avec l'Etat-major des armées, garant des besoins opérationnels des trois pays, et le Centre National d'Etudes Spatiales, acteur reconnu en observation spatiale. Une synergie efficace a ainsi pu être développée entre les programmes SPOT et Hélios. Les efforts réalisés par chacun de ces acteurs ont permis de maintenir le coût du programme dans l'enveloppe prévue, environ 10 milliards de francs (1,52 MdEuros), lancement compris.

Les satellites Hélios I ont été conçus par Matra Marconi Space France, l'instrument optique étant fourni par Alcatel Space Industries. Au total, plus de trente industriels français, italiens et espagnols ont contribué à la réalisation du programme Hélios I.

Réalisé et lancé avec des technologies entièrement européennes, doté de performances confirmées, le satellite Hélios I B répond aux besoins opérationnels croissants de la France, de l'Italie et de l'Espagne dans le domaine de l'observation spatiale à des fins de sécurité et de défense.

La France se félicite de ce succès partagé avec l'Italie et avec l'Espagne. Elle poursuit le programme Hélios II, qui assurera la relève du système Hélios I en offrant de nouvelles possibilités opérationnelles.


(source http://www.defense.gouv.fr, le 5 février 2001)

Rechercher