Déclaration de M. Christian Poncelet, président du Sénat, sur la vocation des sénateurs et de l'ESSEC au sein de Tremplin Entreprises, à mettre leurs réseaux relationnels au service des créateurs d'entreprise porteurs d'un projet innovant, Paris le 3 mai 2001. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Déclaration de M. Christian Poncelet, président du Sénat, sur la vocation des sénateurs et de l'ESSEC au sein de Tremplin Entreprises, à mettre leurs réseaux relationnels au service des créateurs d'entreprise porteurs d'un projet innovant, Paris le 3 mai 2001.

Personnalité, fonction : PONCELET Christian.

FRANCE. Sénat, président;FRANCE. RPR

Circonstances : Remise des trophées du Net 20 au Sénat le 3 mai 2001

ti : Monsieur le ministre,
Mesdames et Messieurs les sénateurs,
Madame le président, Chère Corinne Delaporte,
Mesdames et Messieurs,

Je suis particulièrement heureux d'accueillir ici, dans cette maison de la République, qui est par définition la vôtre, ce rendez-vous désormais presque incontournable des Net 20.

D'abord parce que je crois à la valeur de l'exemple.

C'est pourquoi, Madame le président, Chère Corinne Delaporte, j'aime votre propre parcours d'entreprise, couronné en quelques années par une réussite que nombre de vos concurrents jugent déjà insolente.

Votre modestie dut-elle en souffrir, vous me pardonnerez de rappeler que le Journal du Net, que vous avez créé en 1999, c'est aujourd'hui plus de 300 000 lecteurs fidélisés.

Et j'aime également que vous ayiez pris le risque de renouveler cette année ce palmarès des 20 personnalités françaises de l'Internet. Chacun a en effet à l'esprit les certitudes et flamboyances de la nouvelle économie balayées par les sévères remises en question de ces derniers mois.

On nous rebat les oreilles à longueur de journées à coup de propos d'évidences sur les thèmes de la fuite des cerveaux, de la perte de vitesse des vocations entrepreneuriales et autre ascenseur social en panne.

Tout a été dit sur le sujet, et je n'y reviendrai pas ; même si les entraves à la création restent effectivement encore insupportables, et que sont nombreux ceux que découragent à juste titre une pression fiscale excessive, à laquelle viennent s'ajouter le super impot de papier constitué par les pesanteurs administratives, et le boulet de réformes structurelles toujours différées pour cause d'élection à venir.

Je ne veux pourtant retenir ce soir que ce qui lie vos lauréats des Net 20 :

La capacité à s'arracher à son environnement pour aller de l'avant !

De ce point de vue, les lauréats désignés dans le cadre des Net 20 incarnent bien, chacun à sa manière, une action vécue par le grand public comme donnant du sens à la nouvelle révolution économique et technologique en cours.

Je suis également heureux de vous accueillir ici ce soir, comme je vous l'indiquais en début de mon propos, parce que j'ai la conviction que nous avons tant à nous dire, tant à apprendre les uns des autres, et tant à faire ensemble pour dessiner notre futur.

Les sénateurs, probablement forts de leur expérience et d'une certaine sagesse qui en résulte, ont choisi d'agir plutôt que de gémir.

Et nous agissons au service de la promotion des valeurs entrepreneuriales, dont nous sommes convaincus qu'elles sont la clé de la création des richesses et des emplois.

Elles sont le fondement qui permet aux individus de se développer, de réaliser leur bonheur, mais aussi le ciment de notre vouloir vivre ensemble.

Nous agissons ainsi en tout premier lieu au service de la création et du développement d'entreprises, au travers de Tremplin Entreprises, rendez-vous annuel de capital-risque dont le Sénat et l'ESSEC ont pris l'initiative en 1999.

D'aucuns me rétorqueront que ce n'est pas là la vocation traditionnelle d'une institution parlementaire...

Justement, si !

Nos concitoyens ont une indigestion des rapports qui s'empilent et attendent des politiques qu'ils mouillent leur chemise.

Avec Tremplin Entreprises, les sénateurs et l'ESSEC mettent la densité comme la diversité de leurs réseaux relationnels au service des créateurs d'entreprise porteurs d'un projet innovant.

Et cela marche : 107 millions de francs ont été réunis par les lauréats de 1999, plus de 120 millions de francs pour la cuvée 2000, auprès d'investisseurs qui ont perdu l'habitude de ne pas nous prendre au sérieux, si tant est qu'ils en aient jamais eu la tentation.

En dépit des réajustements qui ont sévèrement secoué la sphère de la nouvelle économie, Tremplin Entreprises a réussi à mobiliser jusqu'à ces derniers jours 305 dossiers de candidatures, ce qui en fait le premier événement de capital risque en France, pour ce qui concerne sa capacité à faire remonter depuis tout le pays des projets d'entrepreneurs aussi nombreux.

Et pour donner jusqu'au bout dans l'utile et le concret, je ne résiste pas à la tentation d'indiquer aux investisseurs présents dans la salle qu'ils peuvent d'ores et déjà s'inscrire, pour participer à Tremplin Entreprises les 11 et 12 juin prochains, en se connectant sur le site Internet tremplin-(tiret)entreprises.(point)sénat.(point).fr.

Nous agissons également en étant mieux à votre écoute, en allant à votre rencontre, au travers des stages d'immersion des sénateurs en entreprise. Ce n'est en effet pas tant la loi qu'il faut changer, que l'état d'esprit de ceux qui l'élaborent et la votent.

Les clivages partisans sont de facto transcendés, et la compréhension mutuelle renforcée.

Je vous disais il y a quelques instants que nous avons tant à nous dire et tant à faire ensemble !

C'est cette conviction qui a motivé la création plus récente du Club.(point)Sénat.(point)fr, où nous mettons en présence trois viviers aux cultures et visions complémentaires :

- Ceux qui vivent, ceux qui pensent et ceux qui régulent les nouvelles entreprises
Tous ont vocation à anticiper ensemble les évolutions induites par la révolution technologique et économique en marche.

Mesdames et Messieurs, avec l'énergie du jeune homme que je n'ai jamais complètement cessé d'être dans ma tête, je vous regarde et j'envie votre état civil.

Parce que je pressens, qu'avec vous, arrivent aux manettes de nouveaux décideurs enthousiastes et déterminés à ne pas regarder les trains passer.

Peut-être comptera t'on parmi les personnalités désignées au titre des Net 20 quelques hérauts de cette nouvelle frontière, avec son lot d'aventure collective et d'inévitables démarches plus individuelles...

A vous de jouer !

Je vous remercie de votre attention.

(Source http://www.senat.fr, le 7 mai 2001)

Rechercher