Déclaration de M. Georges Sarre, président délégué du Mouvement des citoyens, sur le taux de TVA applicable à la restauration, à l'Assemblée nationale le 22 mai 2001. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Déclaration de M. Georges Sarre, président délégué du Mouvement des citoyens, sur le taux de TVA applicable à la restauration, à l'Assemblée nationale le 22 mai 2001.

Personnalité, fonction : SARRE Georges.

FRANCE. Mouvement des citoyens, président

ti : A partir du 1er septembre 2001, par décision de la commission de Bruxelles, les Français paieront plus cher leurs repas au restaurant et leurs consommations au café.

Les 15 % du service compris seront frappés d'une TVA à 19,6 % alors qu'ils étaient jusqu'à présent exonérés.

La raison invoquée est, comme toujours, le dogme de la concurrence à tout va¿ !

Croyez-vous sérieusement, Monsieur le Ministre, qui peut croire, comme les eurocrates, que le pub de Londres, le bistrot de Paris, la brasserie de Munich et la taverne d'Amsterdam sont réellement en concurrence ?

Ne vous apparaît-il pas, qu'une fois de plus, sont cumulés les inconvénients du marché dérégulé et d'une économie administrée tatillonne ?

Ne serait-il pas conséquent d'aligner la TVA de la restauration sur place, aujourd'hui à 19,6 %, sur les 5,5 % de la restaurant à emporter ?

Or rien ne se décide sur ce sujet !

Est-ce déjà par anticipation la mise en pratique du fédéralisme ?


(Source http://www.mdc-France.org, le 31 mai 2001)

Rechercher