Message de M. Jacques Chirac, Président de la République, adressé aux armées, sur la réforme des armées engagée en 1996, la suspension anticipée du service militaire et la prochaine loi de programmation militaire, Paris le 13 juillet 2001. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Message de M. Jacques Chirac, Président de la République, adressé aux armées, sur la réforme des armées engagée en 1996, la suspension anticipée du service militaire et la prochaine loi de programmation militaire, Paris le 13 juillet 2001.

Personnalité, fonction : CHIRAC Jacques.

FRANCE. Président de la République

Circonstances : Fête nationale du 14 juillet 2001

ti : La réforme des armées engagées en 1996 arrive bientôt à terme.

La suspension anticipée du service militaire en est l'ultime étape. Elle n'a pu être décidée que grâce aux efforts de tous pour relever la défi de la professionnalisation.

Chacun d'entre vous, à son niveau de responsabilité, peut être légitimement fier de cette armée nouvelle qu'il a contribué à bâtir. Mieux adaptées aux nouvelles menaces, plus actives et immédiatement disponibles, nos forces armées affirment chaque jour davantage leur aptitude à protéger la sécurité des Français et à honorer nos engagements internationaux.

Mais cette réforme considérable, unique dans l'administration, n'est pas achevée pour autant. La priorité, aujourd'hui, doit être donnée aux hommes et aux femmes de la Défense. L'accumulation des restructurations, le poids des interventions et la disponibilité moindre des équipements pèsent sur le moral.

La prochaine loi de programmation militaire devra donner aux armées et à la Gendarmerie le cadre de référence dont elles ont besoin, en garantissant le succès de la réforme et le renouvellement des équipements. Mais on ne peut attendre 2003 pour améliorer la condition militaire et engager le redressement des budgets d'équipement.

Au-delà de ces mesures financières, des réformes importantes ont été lancées pour améliorer la concertation, accroître la protection juridique des personnels en service. Elles ne trouveront leur pleine efficacité que si elles rencontrent l'adhésion de tous.

Nos compatriotes savent ce que vous faites et ils vous sont reconnaissants des sacrifices consentis au service de la paix et du droit et de vos interventions très nombreuses au profit des victimes de catastrophes sur le territoire national. Jamais, ils n'ont eu une opinion aussi haute de leurs militaires.

En tant que Chef des armées et au nom de tous les Français, je vous exprime ma reconnaissance.

Vous avez mon estime et toute ma confiance.

Jacques CHIRAC

Rechercher