Communiqué du ministère de l'écologie et du développement durable, en date du 27 août 2002, sur les mesures en faveur de la sécurité industrielle, en particulier la confirmation de la création de 150 emplois en faveur de l'inspection des installations classées. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Communiqué du ministère de l'écologie et du développement durable, en date du 27 août 2002, sur les mesures en faveur de la sécurité industrielle, en particulier la confirmation de la création de 150 emplois en faveur de l'inspection des installations classées.

Circonstances : Publication par "Libération" dans son numéro du 27 août 2002 d'un article intitulé " Usines à risques : le recul de Raffarin "

ti : Libération publie dans son numéro du 27 août 2002 un article intitulé " Usines à risques : le recul de Raffarin ". Dans cet article il est fait état de l'annulation de la création des 150 renforts pour l'inspection des installations classées décidée par le gouvernement de M. Jospin, à la suite de la catastrophe de Toulouse.

La ministre de l'écologie et du développement durable, Roselyne Bachelot-Narquin, dément cette information. La décision de création des 150 emplois a été inscrite dans la loi de finances de 2002 et son application est d'ores et déjà engagée. La répartition des emplois a été arrêtée début 2002. Elle comprend 80 ingénieurs, 62 techniciens et 8 secrétaires. Une partie des postes a été proposée aux inspecteurs en poste dans le cadre de la mobilité interne.

Un concours exceptionnel de recrutement d'ingénieurs a été lancé. Suite à un décret pris le 2 mai 2002, le gouvernement a, par arrêté du 1er août 2002, ouvert ce concours exceptionnel. Plus de 2000 dossiers ont été retirés à ce jour par des candidats intéressés. Les épreuves auront lieu du 30 septembre au 4 octobre dans les écoles des mines de Paris, Douai, Alès, Nantes et Albi. Les agents seront recrutés fin 2002 et seront opérationnels immédiatement.

En ce qui concerne les techniciens, un concours a été organisé en juin 2002 et les nouveaux recrutés commencent une formation, d'une durée de un an, à l'école des mines de Douai le 6 septembre prochain.

Ainsi l'inspection des installations classées sera effectivement dotée de 150 agents supplémentaires sur le terrain en 2003.

Le Gouvernement a par ailleurs structurellement la volonté de poursuivre une politique active de réduction des risques technologiques, mais également des risques naturels, et de leurs conséquences possibles. A cette fin, il proposera au Parlement de voter à l'automne une loi sur la maîtrise des risques et poursuivra son action par la mise en place ultérieure d'autres moyens humains supplémentaires sur le terrain dédiés à cette priorité.

Contact presse
Corinne MEUTEY (corinne.meutey@environnement.gouv.fr)
Tél: 01.42.19.10.56 / 10.68 ¿ fax: 01.42.19.10.31
Adresse: 20 avenue de Ségur ¿ 75 007 PARIS


(Source http://www.environnement.gouv.fr, le 13 septembre 2002)

Rechercher