Communiqué des services du Premier ministre, en date du 2 octobre 2002, sur la levée de l'embargo sur le boeuf britannique et la prochaine parution d'un décret concernant l'étiquetage de la viande servie dans les cantines scolaires et les restaurants. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Communiqué des services du Premier ministre, en date du 2 octobre 2002, sur la levée de l'embargo sur le boeuf britannique et la prochaine parution d'un décret concernant l'étiquetage de la viande servie dans les cantines scolaires et les restaurants.

ti : Le Premier ministre a pris connaissance des conclusions de la réunion du Comité national de sécurité sanitaire (CNSS) qui s'est réuni ce matin sous la présidence de Jean-François MATTEI, Ministre de la santé, de la famille et des personnes handicapées, Hervé GAYMARD, Ministre de l'agriculture, de l'alimentation, de la pêche et des affaires rurales et Renaud DUTREIL, Secrétaire d'Etat aux petites et moyennes entreprises, au commerce, à l'artisanat, aux professions libérales et à la consommation.

Conformément à l'avis de l'AFSSA, qui " considère que désormais la possibilité d'importer des viandes britanniques ne serait pas de nature à remettre en cause le niveau de sécurité actuellement garanti aux consommateurs en France ", les trois Ministres ont conclu qu'il n'existe aucune raison objective de santé publique de maintenir l'embargo sur la viande britannique décidé en 1999.

Au vu de ces éléments, le Premier ministre a donc décidé de lever l'embargo. La mesure entrera en vigueur dès la publication d'un arrêté interministériel au Journal Officiel. Parallèlement, les trois Ministres ont demandé la publication dans les meilleurs délais d'un décret concernant l'étiquetage des viandes bovines consommées dans les cantines scolaires et dans les restaurants qui complétera le dispositif en vigueur.

En outre, Hervé GAYMARD, Ministre de l'agriculture proposera dès cette semaine à la Commission européenne d'harmoniser dans tous les Etats membres, le test sur les animaux âgés de plus de 24 mois et destinés à la consommation comme cela existe déjà en Allemagne, en Italie, en Espagne et en France.

(source http://www.premier-ministre.gouv.fr, le 3 octobre 2002)

Rechercher