Déclaration de M. Jean-Louis Debré, président de l'Assemblée nationale, sur l'exposition consacrée aux gouvernements de la Vème République, à l'Assemblée nationale le 26 novembre 2002. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Déclaration de M. Jean-Louis Debré, président de l'Assemblée nationale, sur l'exposition consacrée aux gouvernements de la Vème République, à l'Assemblée nationale le 26 novembre 2002.

Personnalité, fonction : DEBRE Jean-Louis.

FRANCE. Assemblée nationale, président;FRANCE. UMP, membre du comité politique

Circonstances : Inauguration de l'exposition consacrée aux gouvernements de la Vème République, à l'Assemblée nationale le 26 novembre 2002

ti : Messieurs les Premiers ministres,
Mesdames et Messieurs les ministres,
Mesdames et Messieurs les députés,


Je suis particulièrement heureux de vous accueillir ce soir en cette galerie des Fêtes de l'Hôtel de Lassay pour inaugurer cette exposition consacrée aux gouvernements de la Ve République. Je voudrais à cet égard remercier, sans plus attendre, l'agence SIPA-PRESSE d'avoir mis à la disposition de l'Assemblée nationale les photos connues ou moins connues de notre histoire politique récente ; saluer notre ami Henri Fabre d'avoir pris l'initiative de cette manifestation et d'en avoir imaginé les contours ; et enfin, dire ma reconnaissance aux services de l'Assemblée pour avoir permis que se déroule, ce soir, cette rétrospective de la République contemporaine.

Cette histoire immédiate que vous allez découvrir ou redécouvrir au travers de ces instantanés captés dans le feu de l'action ou figés pour la postérité, elle est évidemment encore la nôtre.

Les débats qu'ils relatent,

Les péripéties qu'ils fixent,

Les visages qu'ils gravent,

Ce sont ceux qui forgent notre conscience collective, qui expriment nos clivages permanents, qui expliquent notre évolution politique.

Sans doute certaines photos aviveront-elles chez quelques-uns d'entre vous la nostalgie d'une époque qui s'en va.

D'autres leur rappelleront, nous rappelleront des rituels immuables de la vie publique et de la Démocratie parlementaire.

Et chacun pourra revivre, au gré de ces photos concentrées sur quelques panneaux, les moments forts d'une République toujours en mouvement, passant de la période gaullienne au modernisme giscardien, de l'alternance de 81 au deuxième septennat de François Mitterrand, de la victoire de Jacques Chirac à sa réélection...

Une République toujours en mouvement, assimilant les brusques ruptures de ton ou de style, digérant les cohabitations, surmontant les affrontements personnels et idéologiques, pour rester à la fois même et différente, réussissant à s'adapter sans renier ses principes fondateurs.

Si bien qu'au final, dans ce tableau composite, où se mêlent des personnalités si talentueuses mais toujours singulières, apparaît l'unité profonde et la vérité d'une Ve République qu'on a pu contester, brocarder, voire combattre, mais dont les mécanismes sont entrés dans les moeurs au point de faire partie, si j'ose dire, des meubles.

Cette Ve République, elle a été servie, elle est encore servie par des hommes et des femmes qui, au-delà de leurs différences, de leurs parcours propres, ont en commun de s'être dévoués et de se donner sans compter au service de notre pays.

Et cela valait bien qu'à travers cette exposition, un hommage simple mais authentique leur fût rendu.

(Source http://www.assemblee-nationale.fr, le 29 novembre 2002)

Rechercher