Conseil des ministres du 25 juin 2002. La lutte contre les feux de forêt. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Conseil des ministres du 25 juin 2002. La lutte contre les feux de forêt.

Personnalité, fonction : SARKOZY Nicolas.

FRANCE. Ministre de l'intérieur, de la sécurité intérieure et des libertés locales

ti : Le ministre de l'intérieur, de la sécurité intérieure et des libertés locales a présenté une communication relative à la lutte contre les feux de forêt.

Dans le cadre de la campagne de feux de forêts 2002, le Gouvernement a décidé cette année d'augmenter l'effort financier pour le ministère de l'intérieur, de la sécurité intérieure et des libertés locales de 17 % (93 millions d'euros). L'Etat consacrera en 2002 plus de 125 millions d'euros à la prévention et à la lutte contre les incendies de forêts.

Le contexte actuel est particulièrement difficile en raison du déficit pluviométrique enregistré depuis l'été dernier dans le sud de la France : 16 000 hectares ont déjà été parcourus par le feu depuis le début de l'année. Cette situation amène donc le ministère de l'intérieur, de la sécurité intérieure et des libertés locales à mettre en ¿uvre les moyens suivants pour soutenir les sapeurs-pompiers locaux :

- 1300 militaires des unités d'instruction et d'intervention de la sécurité civile (UIISC) ;

- 25 avions bombardiers d'eau ;

- 3 avions et 8 hélicoptères de secours et de commandement.

Ces moyens pourront être complétés dans les situations critiques par des moyens militaires.

Avec la collaboration de Météo-France, les états-majors de zone ont maintenant la possibilité d'avoir les analyses nécessaires pour affecter "a priori" les moyens nationaux et pour mobiliser préventivement ceux des collectivités locales.

Il est aussi indispensable de mieux connaître les causes locales d'incendie pour pouvoir limiter le nombre de départs de feux. C'est pour cette raison que la coopération entre les sapeurs-pompiers, les agents forestiers, les services de police et de gendarmerie sera accentuée afin d'identifier l'origine de chaque incendie et d'engager l'action déterminée pour y remédier : sensibilisation, mise en sécurité des infrastructures à l'origine du feu, activation d'un dispositif répressif.

Par ailleurs, un travail important est en cours sous l'égide du ministre de l'agriculture, de la pêche et des affaires rurales pour aménager encore plus efficacement les massifs forestiers sensibles et pour réduire les carences en matière de débroussaillement autour des habitations. La ministre de l'écologie et du développement durable fera prochainement diffuser un guide sur l'élaboration de plans de prévention des risques d'incendies de forêts afin de limiter le développement de constructions en milieu sensible.

Enfin le ministre de l'intérieur, de la sécurité intérieure et des libertés locales fera expérimenter de nouvelles technologies dans ce domaine : en partenariat avec le CNES, il sera utilisé pendant l'été le satellite STENTOR pour transmettre en temps réel des informations de type images thermiques, données vidéos et phoniques.

Rechercher