Conseil des ministres du 29 août 2002. La diversité culturelle. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Conseil des ministres du 29 août 2002. La diversité culturelle.

Personnalité, fonction : AILLAGON Jean-Jacques.

FRANCE. Ministre de la culture et de la communication

ti : Le ministre de la culture et de la communication a présenté une communication sur la diversité culturelle.

Alors que le Président de la République présidera à Johannesburg une table ronde sur ce thème, la promotion de la diversité culturelle représente plus que jamais une ambition inspirant l'action du Gouvernement.

Il s'agit d'abord d'accroître la diversité de la production et de la diffusion, à travers trois voies. Premièrement, soutenir les industries culturelles : le cinéma où la consolidation et la diversification des sources de financement seront recherchées ; la musique où il faut parer à la concentration de l'offre ; l'édition, enfin, qui constitue une part importante du patrimoine culturel français. Deuxièmement, élargir l'offre de médias et de contenus, en renforçant le service public de la télévision, en réussissant le lancement de la télévision numérique terrestre et en créant un portail internet des cultures française et francophones. Troisièmement, défendre et stimuler la création, en consolidant la propriété littéraire et artistique et en rénovant le soutien à la création plastique.

Il s'agit ensuite d'affirmer le rôle de la France comme acteur international de la diversité. En premier lieu, notre pays continuera à promouvoir la diversité linguistique, la primauté du français sur le territoire de la République, et son statut de langue internationale. Le Sommet de la Francophonie qui se tiendra en octobre à Beyrouth, sera à cet égard une échéance importante. Le Gouvernement valorisera le dynamisme culturel de notre pays, à travers sa présence culturelle à l'étranger, la mise à l'étude d'une chaîne d'information internationale, l'accueil et la formation d'artistes et d'opérateurs étrangers et enfin le soutien aux pays en développement, notamment pour le cinéma et le livre.

La France souhaite également porter l'Europe culturelle, en renforçant la place de la culture dans l'édifice institutionnel, en facilitant la décision en matière culturelle, en se mobilisant pour des enjeux comme l'aide au cinéma, la préservation du dispositif instauré par la directive Télévision sans frontières, la baisse de la TVA sur le disque, l'amélioration de la situation du marché de l'art.

Enfin, notre pays travaillera à promouvoir la diversité culturelle dans les enceintes internationales, en restant vigilant sur les négociations en cours à l'OMC, en rappelant à Johannesburg que le développement durable et la diversité culturelle sont indissociables, en militant enfin pour l'adoption d'un instrument juridique international sur la diversité culturelle, sur la base de la déclaration de l'UNESCO.

Cette diversité appelle elle-même une diversification des initiatives et des acteurs de la culture. A cette fin, le mécénat des particuliers et des entreprises sera encouragé.

Rechercher