Extraits des réponses de M. Jacques Chirac, Président de la République et candidat à l'élection présidentielle 2002, à des questions portant notamment sur l'effort de recherche et de développement, le développement de l'Internet, l'équipement en ordinateurs, la création d'entreprise et l'"humanisation de la mondialisation", Aubervilliers le 23 mars 2002. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Extraits des réponses de M. Jacques Chirac, Président de la République et candidat à l'élection présidentielle 2002, à des questions portant notamment sur l'effort de recherche et de développement, le développement de l'Internet, l'équipement en ordinateurs, la création d'entreprise et l'"humanisation de la mondialisation", Aubervilliers le 23 mars 2002.

Personnalité, fonction : CHIRAC Jacques.

FRANCE. Président de la République;FRANCE. Candidat à l'élection présidentielle 2002

Circonstances : Soirée organisée à l'occasion de la fête de l'Internet, Aubervilliers (Seine Saint-Denis) le 23 mars 2002

ti : Au " 287 " à Aubervilliers, dans les entrepôts, où est installé ce restaurant-salle de concert, dans une zone très active, pépinière d'entreprises et de commerces à deux pas de la porte de la Chapelle.
Très détendu, Jacques Chirac prend place sur le plateau devant une salle jeune et enthousiaste.
Extraits.

Première question posée par Victoire, l'animatrice du débat : surfez-vous ?

Jacques Chirac Je vais vous dire comment j'ai vraiment commencé. Un jour, j'ai rencontré un chef d'entreprise, qui m'a dit : " vous ne surfez pas, vous avez tort, vous devez vous y mettre, parce que c'est intéressant et parce que vous êtes président de la République et vous devez donner l'exemple ".
Il avait raison. C'est comme cela que je m'y suis mis. Pour moi, je dois le dire, il s'agir surtout de moments de détente

Quels sont vos sites préférés ?

Il y en a un certain nombre, et comme chacun, sans doute, j'ai mes petits jardins secrets. Je suis amateur d'un sport peu pratiqué ici et je consulte souvent un site qui me permet d'obtenir les résultats instantanément, c'est un site de sumo, hébergé au Japon !
Je m'intéresse aussi aux arts premiers, avec un site australien de première qualité, tribalarts.com
Je vais souvent sur le site du Louvre, qui permet de se promener à travers toutes les civilisations.

Le premier forum porte sur la France de l'intelligence.
Jacques Marescaux, professeur de médecine, présente son expérience de télémédecine, opération Lindbergh et le site de téléchirurgie qu'il a créé. Il dit l'enthousiasme des jeunes chercheurs, moyenne d'âge 25 ans, qui l'entourent, leur créativité, leur force de travail, qui n'a rien à voir avec les 35 heures, et qui contrastent avec l'image parfois un peu poussiéreuse de la recherche.

Jacques Chirac 2,1% du Pib consacré à la recherche et au développement, c'est nettement insuffisant. En quelques années, la France est passé du 4e au 8e rang sur le plan international, c'est dangereux. Les brevets que nous déposons dans le monde diminuent.
IL faut une politique et surtout une volonté politique affirmée d'encourager l'innovation et la recherche. Fixons-nous un objectif : en 2010, 3% du PIB consacré à la recherche et au développement.

Nos universités devraient être plus libres, plus indépendantes, plus autonomes.
Le statut des chercheurs, et notamment des jeunes doctorants, doit être revalorisé.
L'éducation, la recherche, sont des éléments déterminants du rang d'une nation.

Question sur la francophonie :

Je suis, depuis longtemps, un militant de la francophonie. Nous devons faire de grands efforts dans ce domaine, mais il faut aussi soutenir le plurilinguisme.

Deuxième forum : comment libérer les énergies créatrices et favoriser l'esprit d'entreprise

Isabelle Bordry, directrice générale de Yahoo France évoque le retard français dans ce domaine, par rapport à l'Angleterre, l'Allemagne ou l'Italie.
Loïc Le Meur, président-fondateur de Tekora, souligne qu'il s'est installé, comme plusieurs de ses amis entrepreneurs, en Belgique.
Philippe Hayat, fondateur de l'incubateur Kangaroo Village, affirme que beaucoup de jeunes veulent créer leur entreprise, mais 170 000 se lancent chaque année.

Jacques Chirac Oui, et il y a des millions de Français qui souhaitent créer une entreprise. Un tiers des entreprises qui se créent sont le fait de chômeurs ou de RMIstes, qui créent de très petites entreprises. Ce n'est donc pas un problème culturel. C'est un problème financier, fiscal, administratif. Il y a des freins. Il faut desserrer ces freins.
Il faut se fixer un objectif : créer en cinq ans un million d'entreprises.
Il faut se fixer des règles : pas de taxe ni d'impôt avant le premier euro de chiffre d'affaires.
Il faut encourager l'épargne de proximité. Il faut une fiscalité plus respectueuse de l'effort et du travail. C'est pourquoi il faut baisser l'impôt sur le revenu et ramener, le plus vite possible, la taxation de nos entreprises à la moyenne européenne.

En fait de 35 heures, il y a des chefs d'entreprise qui font une 2e fois 35 heures pour faire face à des tâches administratives qui ne s'imposent pas toujours.

3e Forum : Comment humaniser la mondialisation ?

C'est la question posée notamment par Léonard Anthony, auteur avec Rachid Nekhaz du Millénarium.

Jacques Chirac vaste question¿ il est vrai que l'internet est un moteur de la mondialisation. Je reviens de Monterrey, la mondialisation est inéluctable. C'est un fait. Mais elle productrice de richesse. Elle permet des échanges mais elle est fondamentalement créatrice d'inégalités. Le fossé numérique c'est aussi le fossé entre riches et pauvres qui s'élargit. C'est une évolution dangereuse. Il faut la maîtriser. C'est pourquoi nous devons réfléchir de façon plus cohérente au développement durable. Je me bats depuis des années pour introduire une logique partenariale dans la mondialisation. C'est ce que je suis allé défendre à) Monterrey. J'ai constaté une prise de conscience. La logique économique produit des effets pervers, en plus de richesses considérables. On peut imaginer une taxation efficace pour permettre de maîtriser ses effets pervers.
Sur le plan culturel il en va de même. Nous autres humains, nous ne pouvons pas accepter l'uniformisation de la culture. La France n'a pas à solliciter une exception dans ce domaine mais elle doit tout faire pour défendre la diversité culturelle. Toutes les cultures sont égales, tous les chefs d'¿uvre naissent libres et égaux. Promouvoir la diversité culturelle, c'est cela aussi humaniser la mondialisation.

4e Forum : Lutter contre la fracture numérique et l'exclusion sous toutes ses formes

Jacques Chirac annonce la victoire de la France en rugby sous les applaudissements.

Il répond sur ce thème à Isabelle Persoz, présidente de l'association Solidarinet et à Olivier Bertrand, maire de Saint Sylvain Bellegarde (Creuse), " de l'autre côté du plateau de Millevaches ".

Jacques Chirac Je tiens à féliciter Isabelle Persoz pour sa belle initiative d'internet solidaire. Pour sortir des difficultés actuelles, il faut renforcer les initiatives qui permettent de créer des emplois. C'est dans cet esprit que je propose de baisser les charges sociales sur les emplois les moins qualifiés, pour donner de l'emploi aux jeunes. C'est dans cet esprit que je propose de généraliser les contrats en alternance. C'est dans cet esprit que je propose un contrat sans charge pour les jeunes de moins de 22 ans et c'est toujours dans cet esprit que je propose le contrat d'initiative sociale (CIVIS) qui consiste à apporter une aide à un jeune qui a un projet associatif, humanitaire ou culturel pour lui permettre de mettre en ¿uvre ce projet.
Je salue aussi le " rural branché de l'autre côté du plateau de Millevaches ". Oui nous sommes en retard, il faut rattraper ce retard. Beaucoup trop de Français n'ont pas accès au haut-débit, il faut engager dans ce domaine une action très forte qui suppose de renforcer la concurrence. Je souhaite que dans le cadre des contrats de plan Etat-Région, des financements particuliers permettent aux zones qui ont ce handicap numérique de le surmonter. Il est aussi nécessaire de prévoir un plan d'équipement en ordinateur. Il faut aider les familles défavorisées dont les enfants n'ont pas d'ordinateurs. Il y a des entreprises qui ont pris l'initiative de donner des ordinateurs à leurs salariés. On peut imaginer des aides fiscales. Il faut là aussi être ambitieux : un ordinateur par étudiant et un ordinateur par élève en lycée et collège. C'est tout à fait à notre portée en 2007.

Conclusion de Jean-Michel Billaut, fondateur du Club de l'Arche et de la Fête de l'internet

Il conclut sur un vibrant plaidoyer en faveur des réseaux de télécommunication à très haut-débit. La Corée du Sud, l'Australie, la Suède, le Canada s'y sont mis. Les écoles de Stockholm sont reliées par un réseau à un gigabit. Jacques Chirac vient de proposer une grande ambition pour l'équipement en ordinateurs, Jean-Michel Billaut propose d'y rajouter 100 mégabits pour 30 ¿ par mois en 2007.

Jacques Chirac J'attendais cette proposition ! Je souscris tout à fait à cette ambition. Oui la France a pris du retard et il faut aller plus loin, mais je ne me prononcerais pas sur les chiffres. J'observe qu'il y a peu, vous proposiez 100 Mbits pour 20 ¿, vous êtes à 30, on doit pouvoir négocier ça ! C'est cette ambition pour la France que je porte pour les années à venir.


(Source http://www.2002pourlafrance.net, le 25 mars 2002)

Rechercher