Déclaration de M. Jacques Chirac, Président de la République, sur ses entretiens avec M. Vladimir Poutine, Président de la Fédération de Russie, Sotchi le 19 juillet 2002. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Déclaration de M. Jacques Chirac, Président de la République, sur ses entretiens avec M. Vladimir Poutine, Président de la Fédération de Russie, Sotchi le 19 juillet 2002.

Personnalité, fonction : CHIRAC Jacques.

FRANCE. Président de la République

Circonstances : Voyage de M. Jacques Chirac en Russie les 19 et 20 juillet 2002

ti : (...)


Monsieur le Président, je vous remercie d'abord de votre accueil, naturellement, et je suis très sensible à votre propos et à votre hospitalité. Nous nous sommes rencontrés à maintes reprises, récemment encore à Kananaskis, et j'ai toujours beaucoup d'intérêt à entendre vos analyses sur le monde de demain et son architecture.

Les choses évoluent très vite. La Russie est en train de reprendre rapidement toute sa place, éminente, dans le monde. C'est une très grande nation. C'est vrai sur le plan économique. C'est vrai sur le plan politique. L'Europe évolue, elle va s'élargir, elle va se transformer. Elle se renforce et, par conséquent, les liens entre la Russie et l'Europe sont essentiels pour le monde de demain, aussi bien pour vous que pour nous. Et puis l'évolution stratégique, la lutte contre le terrorisme, l'accord entre la Russie et l'Otan et la prise définitive de sa place par la Russie dans le G8 et, demain, le plus vite possible, dans l'OMC, tout ceci crée des situations nouvelles, un monde nouveau. C'est à partir de là que nous devons envisager de cheminer la main dans la main, l'Europe et la Russie. La France tient à y jouer son rôle.

Je suis donc heureux d'avoir la possibilité de parler de tous ces sujets avec vous. Et je vous remercie.


Rechercher