Communiqué du ministère de l'Equipement des transports, du logement, du tourisme et de la mer sur les chiffres du transport, dans un contexte de ralentissement de l'économie en 2002, à Paris le 7 avril 2003. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Communiqué du ministère de l'Equipement des transports, du logement, du tourisme et de la mer sur les chiffres du transport, dans un contexte de ralentissement de l'économie en 2002, à Paris le 7 avril 2003.

ti : Le transport de marchandises affecté par le ralentissement
de l'économie en 2002


Le ralentissement qui a touché l'ensemble de l'économie française à partir du printemps 2002 a fortement pénalisé les entreprises de transport de marchandises. Avec un recul de l'ordre de 1,8 %, c'est le transport routier de marchandises qui est le plus touché, le transport ferroviaire de marchandises baissant plus légèrement. En revanche, le transport fluvial, qui a connu une bonne fin d'année, progresse (+ 3,7 %). On note également une augmentation de l'activité des ports maritimes, dont les tonnages traités ont progressé de 1,2 %. Au total, le transport de marchandises baisse d'environ 1 %.

Le transport de voyageurs s'est, par contre, assez bien tenu : le transport ferroviaire de voyageurs a augmenté de 2,7 % et la croissance des autres transports terrestres de voyageurs (urbains et interurbains) est de l'ordre de 1,5 %. Après un début d'année très difficile, en raison des suites des attentats du 11 septembre 2001, la situation s'est redressée en transport aérien international ; le transport aérien national, en revanche, n'a toujours pas retrouvé les niveaux qu'il connaissait au début de l'année 2001.

Les activités auxiliaires des transports (manutention, entreposage, affrètement, organisation du transport ou gestion d'infrastructure) ont connu une évolution intermédiaire entre celles du transport de voyageurs et du transport de marchandises (+ 0,9 %), la messagerie étant le secteur le plus touché par le ralentissement.

Dans ce contexte difficile, l'emploi s'est relativement bien tenu : le nombre de salariés a continué d'augmenter (+ 1,6 %) pour s'établir à 1,07 million de personnes en fin d'année.

La circulation routière a augmenté de 1,7 %, soit un peu moins que sa tendance depuis une dizaine d'années.

Le rapport " Les transports en 2002 : premiers résultats " sera consultable mi-avril sur le site internet du ministère à l'adresse :

(Source http://www.equipement.gouv.fr/statistiques/analyses/analyse_.htm, le 25 avril 2003)

Rechercher