Lettre de M. Jean-Jacques Aillagon, ministre de la culture et de la communication, à M. Koichiro Matsuura, directeur général de l'Unesco, sur la sauvegarde du patrimoine culturel irakien, Paris le 24 mars 2003. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Lettre de M. Jean-Jacques Aillagon, ministre de la culture et de la communication, à M. Koichiro Matsuura, directeur général de l'Unesco, sur la sauvegarde du patrimoine culturel irakien, Paris le 24 mars 2003.

Personnalité, fonction : AILLAGON Jean-Jacques.

FRANCE. Ministre de la culture et de la communication

ti : Monsieur le Directeur général,


Alors que la guerre se déchaîne en Irak, les pensées de tous les hommes épris de paix et de fraternité se portent avant tout vers les enfants, les femmes, les hommes qui en subissent les atroces conséquences.

Mais nous avons aussi le devoir de nous préoccuper du sort du patrimoine culturel irakien, exposé à d'irrémédiables destructions. Sites archéologiques, musées, monuments historiques et bibliothèques sont menacés.

Chacun sait en effet que le sol de l'Irak est l'un des grands berceaux de la civilisation, qu'à ce carrefour entre l'Orient et l'Occident, les hommes inventèrent l'écriture, l'administration, la ville, que Babylone et Bagdad, foyers littéraires, artistiques, scientifiques, furent en leur temps de grandes cités cosmopolites. Cette terre doit être respectée. Ses habitants, protégés. Son patrimoine, épargné.

Demain, les trésors culturels de l'Irak, dans toute leur diversité et leur richesse, devront être rendus aux Irakiens.

Aujourd'hui même, je vous confie le voeu que l'organisation que vous dirigez fasse connaître aux belligérants sa très vive préoccupation.

Je saisis de ce souhait chacun de mes collègues ministres de la Culture de l'Union européenne.

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Directeur général, l'expression de ma haute considération

(Source http://www.diplomatie.gouv.fr, le 26 mars 2003)

Rechercher