Déclaration de M. Léon Bertrand, secrétaire d'Etat au tourisme, sur la professionnalisation du tourisme, Canet-en-Roussillon le 1er décembre 2003. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Déclaration de M. Léon Bertrand, secrétaire d'Etat au tourisme, sur la professionnalisation du tourisme, Canet-en-Roussillon le 1er décembre 2003.

Personnalité, fonction : BERTRAND Léon.

FRANCE. SE au tourisme

Circonstances : Assises régionales du Tourisme à Canet-en-Roussillon le 1er décembre 2003

ti :
Madame la Députée Maire, Chère Arlette Franco,
Mesdames et Messieurs les élus,
Chers amis professionnels,
Mesdames et Messieurs,


Permettez-moi, ma chère Arlette Franco, de vous remercier très chaleureusement de m'avoir invité à participer à vos 15èmes Assises Régionales du Tourisme à Canet en Roussillon.

Je tiens également à remercier tous les professionnels ici réunis, pour les débats qu'ils ont menés et le travail réalisé au cours des trois tables rondes de la journée.

Vous avez abordé les questions essentielles de votre activité qui sont aussi, vous le savez, des préoccupations fortes de l'Etat :

1) les mutations de la demande touristique

2) la professionnalisation du tourisme à travers :
- la baisse de la TVA
- l'intégration de la qualité à la gestion des produits
- la formation aux métiers du Tourisme

3) les nouveaux produits touristiques à l'horizon 2015

Parmi les nombreuses questions que vous avez soulevées, certaines me font tout particulièrement mesurer la convergence de nos points de vue :

Comme la baisse de la TVA.

C'est un engagement clair, rappelé récemment par le premier Ministre.

Le gouvernement se bat dans ce sens, bien conscient que cette mesure en faveur de l'activité économique sera de nature à revaloriser les salaires, à créer des emplois et rendre ainsi vos métiers plus attractifs.

Elle contribuera aussi à l'accroissement de notre compétitivité par rapport à d'autres destinations de plus en plus concurrentes.

Ou encore, la formation aux métiers du Tourisme.

C'est la clé de voûte du développement durable des activité touristiques.

Dans ce domaine, chère Arlette, vous avez parfaitement rempli la mission que vous a confiée Jean-Pierre RAFFARIN.

Vous avez su analyser les rouages de la formation liée au Tourisme, proposer des mesures permettant d'améliorer la qualité des personnels et rendre encore plus attractifs les métiers du Tourisme.

Sachez que votre rapport est un outil précieux pour les actions que je mène.

Et soyez convaincue que les démarches qui s'engagent, vont être à la hauteur des espoirs que votre mission a fait naître chez tous ceux qui militent pour une amélioration de la qualité des formations, et donc, par voie de conséquence, du Tourisme français, vecteur du rayonnement de la France à l'étranger.

Mais la pertinence de la formation n'a de sens que si elle s'accompagne d'une démarche qualité intégrant les infrastructures touristiques.

C'est ce que nous avons initié le 9 septembre dernier en mettant en place le Plan Qualité France, qui fédérera et assurera la cohérence et la promotion de l'ensemble des démarches Qualité initiées par les différents réseaux.

J'installerai d'ailleurs demain le Comité National de la Qualité de l'offre touristique, qui pilotera sa mise en oeuvre.

Avec ce plan, nous serons en mesure de proposer une offre sécurisée et lisible à destination des clientèles nationales et étrangères et, à terme, de pouvoir fédérer l'ensemble de cette offre sous une marque " France ".

Le développement d'un tourisme de qualité ne pourra, bien entendu, se faire sans vous, les professionnels, dont je souhaite saluer ici le dynamisme et la force économique.

Les chiffres présentés tout à l'heure par Bernard SAUVAIRE, Président de la Fédération Régionale de l'Hôtellerie de Plein Air, relatifs aux investissements engagés dans les campings en Languedoc-Roussillon sont révélateurs et ne peuvent que me réjouir.

Je vous en félicite.

Dans l'industrie Hôtelière également, des investissements conséquents sont engagés.

J'en veux pour preuve le projet, ici-même, d'un hôtel quatre étoiles et centre de thalassothérapie porté par le Président de Roussill'hôtel, Guy LORMAND.

Cet établissement constituera, j'en suis sûr, un véritable moteur du développement touristique à fortes contributions sur Canet.

La municipalité a également, de son côté, su investir et prévoir l'avenir à travers des réalisations comme :
- le réaménagement du front de mer et du parking de la côte Vermeille,
- l'aménagement de nouveaux postes de secours pendant la saison estivale
- ou encore le raccordement de l'ensemble des plagistes et postes de secours aux réseaux de la ville.

Je me réjouis de constater que ces opérations exemplaires ont été soutenues par la Délégation Régionale au Tourisme à travers les crédits du secrétariat d'Etat au Tourisme, dans le cadre de la politique de requalification des stations du littoral en Languedoc-Roussillon.

Toutes ces actions engagées par des acteurs économiques compétents et volontaires, aussi bien privés que publics, n'auront de sens, que si la promotion en est faite, d'abord à l'échelon départemental, régional et national, voire international.

Sur ce dernier point, je vous rappelle que le Comité Interministériel sur le Tourisme, qu'a présidé le Premier Ministre, Jean-Pierre RAFFARIN, a mis en place un plan de relance de la destination France grâce à un renforcement des moyens financiers de Maison de la France de 8 Millions d'euros sur 2003 et 2004, dans un but clairement affiché de conserver notre place de première destination touristique du monde et d'accroître les recettes.

L'objectif du Gouvernement est la consécration du rôle du tourisme comme facteur de création d'emplois et d'attractivité des territoires, avec un souci constant d'harmonie entre tous les acteurs du tourisme.

Cet objectif sera aussi au coeur des réflexions des premières Assises Nationales du Tourisme qui réuniront, les 8 et 9 décembre prochains, en présence du Premier Ministre, tous les acteurs publics et privés du tourisme en France.
Je sais que vous partagez cet objectif puisqu'il a gouverné vos réflexions de la journée.

C'est la raison pour laquelle, je suis venu vous réaffirmer, ici, à Canet-en-Roussillon, à l'invitation d'Arlette FRANCO, que je félicite encore une fois, mon soutien et ma coopération sans faille.

Je vous remercie.

(source http://www.tourisme.gouv.fr, le 4 décembre 2003)

Rechercher