Communiqué du secrétariat d'Etat aux transports et à la mer sur la première expérimentation française en matière du ferroutage, à Paris le 4 novembre 2003. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Communiqué du secrétariat d'Etat aux transports et à la mer sur la première expérimentation française en matière du ferroutage, à Paris le 4 novembre 2003.

ti : Dominique Bussereau, Secrétaire d'Etat aux Transports et à la Mer, se félicite du démarrage aujourd'hui de la première expérimentation française en matière de ferroutage.

Utilisant des wagons surbaissés Modalohr, la première navette transportant des poids lourds est mise en circulation entre Aiton (Savoie) et Orbassano (Italie). A partir du 12 novembre, deux allers retours quotidiens gratuits seront proposés aux transporteurs. Le service deviendra payant à partir du 18 novembre, et la fréquence passera progressivement à quatre allers-retours quotidiens.

En parallèle, les travaux de mise au gabarit de la ligne se poursuivent pour permettre dès 2006 à tous les camions d'emprunter la navette.

Le Secrétaire d'Etat avait fait réaliser fin 2002 une expertise par le Professeur Francis Luc Perret, de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, qui avait conclu positivement sur l'intérêt de ce projet.

La mise en service de cette première autoroute ferroviaire constitue un test important pour le développement de ce service qui pourrait être étendu sur d'autres axes de transit en France et en Europe. Cette expérimentation permettra de tester dans des conditions réelles le fonctionnement du service et son adéquation aux attentes des clients.

C'est aussi une première étape dans la perspective de la réalisation du projet de ligne nouvelle entre Lyon et Turin.


Rechercher