Communiqué des services du Premier ministre, en date du 5 mai 2004, sur la signature, entre l'Italie et la France, du mémorandum relatif à la réalisation de la liaison ferrée Lyon - Turin. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Communiqué des services du Premier ministre, en date du 5 mai 2004, sur la signature, entre l'Italie et la France, du mémorandum relatif à la réalisation de la liaison ferrée Lyon - Turin.

ti : Le Président du Conseil italien, M. Silvio Berlusconi, et le Premier ministre français, M. Jean-Pierre Raffarin, réunis à Paris, le 5 mai 2004, ont présidé la signature par les ministres des transports des deux pays du mémorandum établi par les experts qui avaient été désignés pour déterminer la répartition entre les deux Etats de la charge budgétaire qu'entraînera la réalisation de la liaison ferrée Lyon-Turin.

L'Italie et la France soulignent que ce projet s'inscrit dans la politique de transport qui sera mise en ¿uvre sur l'ensemble de l'arc alpin. Cette politique suppose une concertation approfondie avec l'ensemble des partenaires concernés pour renforcer l'attractivité du franchissement des Alpes par l'itinéraire Lyon-Turin. Elle repose aussi sur l'engagement des deux Etats à mener conjointement une politique active de report modal de la route vers le rail dans les Alpes.

Dans le memorandum, les deux Etats rappellent qu'ils ont sollicité de l'Union Européenne une subvention de 20 % des travaux de la section internationale allant de l'ouest du massif de la Chartreuse jusqu'au n¿ud de Turin. L'obtention de cette subvention conditionne l'engagement effectif des travaux.

Ce mémorandum doit servir de référence aux relations entre les deux Etats pour la poursuite des études relative à ce projet. Les deux Premiers ministres demandent que celles-ci ainsi que les contacts nécessaires à la réalisation de ces objectifs soient menés à bien pour permettre la meilleure adéquation dans le temps des investissements aux besoins.

Ils demandent enfin que soient poursuivies et finalisées les études techniques, juridiques, économiques et financières nécessaires au lancement des travaux dans le cadre d'une organisation optimisée permettant la maîtrise des coûts et des délais.




(source http://www.premier-ministre.gouv.fr, le 7 mai 2004)

Rechercher