Déclaration de M. Michel Barnier, ministre des affaires étrangères, en réponse à une question sur la disparition d'une journaliste française et de son guide interprète en Irak, à l'Assemblée nationale le 25 janvier 2005. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Déclaration de M. Michel Barnier, ministre des affaires étrangères, en réponse à une question sur la disparition d'une journaliste française et de son guide interprète en Irak, à l'Assemblée nationale le 25 janvier 2005.

Personnalité, fonction : BARNIER Michel.

FRANCE. Ministre des affaires étrangères

Circonstances : Questions d'actualié à l'Assemblée nationale, le 25 janvier 2005

ti : Le 5 janvier, Florence Aubenas et son guide-interprète Hussein Hanoun al-Saadi ont disparu à Bagdad, dans un Irak très dangereux. Florence Aubenas y exerçait son métier de journaliste avec beaucoup de compétence et de professionnalisme, comme en témoignent l'émotion et la solidarité exprimées aussitôt par l'ensemble de ses confrères.

Depuis la première heure, nous sommes totalement mobilisés, avec nos services et nos agents à Bagdad et à Paris, exactement comme nous l'avons été dès que nous avons appris la disparition de Christian Chesnot, de Georges Malbrunot et de leur chauffeur syrien, même si les circonstances de la disparition sont différentes.

Dans ce type de situation, la seule règle qui s'impose aux services de l'Etat, c'est la discrétion. Le seul souci que j'ai en vous disant cela est celui de leur sécurité. Vous devez le comprendre : je ne doute pas, en effet, que cette priorité absolue est également la vôtre.

(Source http://www.diplomatie.gouv.fr, le 27 janvier 2007)

Rechercher