Déclaration de M. Christian Poncelet, président du Sénat, sur un débat sur la politique industrielle avec Jean-Louis Beffa, Paris le 22 janvier 2005. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Déclaration de M. Christian Poncelet, président du Sénat, sur un débat sur la politique industrielle avec Jean-Louis Beffa, Paris le 22 janvier 2005.

Personnalité, fonction : PONCELET Christian.

FRANCE. Sénat, président;FRANCE. UMP

Circonstances : Déjeuner-débat offert en l'honneur de M. Jean-Louis Beffa, président-directeur général de Saint-Gobain, au Sénat le 22 janvier 2005

ti : Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs,
Chers Amis,


Avec les sénatrices et les sénateurs présents à mes côtés, je suis heureux de vous accueillir dans les salons de la Présidence du Sénat, et de vous souhaiter la bienvenue pour cette 1ère édition des Rendez-Vous Citoyens du Sénat - Economie.

Comme vous pouvez le constater, Cher Jean-Louis Beffa, les nombreuses personnalités présentes ici pour vous écouter, vous interroger voire vous interpeller, personnalités issues des milieux politiques, intellectuels, journalistiques ou encore entrepreneuriaux, ne se sont pas tout à fait mis au rythme des RTT, et viennent jouer les prolongations au Sénat, au c¿ur du week-end !

Il est vrai que votre présence amicale, et l'actualité du rapport que vous avez remis le 15 janvier à Monsieur le Président de la République, constituaient autant d'incitations à participer à ce déjeuner-débat.

Merci à vous, Cher Président Beffa, d'avoir répondu si spontanément à mon invitation, alors que Monsieur le Président de la République, dans le prolongement de votre premier rapport intitulé " Pour une nouvelle politique industrielle ", vous a demandé de lui remettre une seconde copie pour le 15 mars, consacrée cette fois-ci à la mise en ¿uvre de vos propositions.

J'imagine que cette perspective suffit à occuper vos soirées comme vos week-end, vos journées étant consacrées à la direction de Saint-Gobain, l'un des groupes industriels les plus prestigieux !

Votre intervention prend place dans le cadre des Rendez-Vous Citoyens du Sénat - Economie, consacrés cette année à la Chine, et qui participent de ma volonté d'ouvrir toujours plus l'institution sénatoriale sur l'extérieur.

Tout au long de cette journée " portes ouvertes ", des milliers de nos concitoyens, dont beaucoup d'étudiants, débattent avec des personnalités qualifiées, partout dans le Palais du Luxembourg.

Rien de tout cela n'aurait évidemment été possible sans le concours précieux, la créativité, les conseils et la force de frappe des nombreux partenaires des Rendez-Vous Citoyens du Sénat - Economie, dont les représentants sont présents dans ces salons, et que je veux remercier chaleureusement.

Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs, si vous en êtes d'accord, Jean-Louis Beffa interviendra après le plat principal, puis répondra à vos questions dans la foulée.

Un dernier mot pour remercier notre ami Jacques Espérandieu, directeur adjoint de la rédaction du Parisien, partenaire média de cette journée, qui a bien voulu animer notre rencontre de la mi-journée.

Il vous aidera, Cher Président Beffa, à mettre de l'ordre dans les nombreuses questions qui ne manqueront pas de vous être posées.


Bon appétit à tout !

(Source http://www.senat.fr, le 1er mars 2005)

Rechercher