Entretien de M. Philippe Douste-Blazy, ministre des affaires étrangères, avec Sud Radio le 5 décembre 2005 à Paris, sur l'implantation du siège de Galileo à Toulouse. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Entretien de M. Philippe Douste-Blazy, ministre des affaires étrangères, avec Sud Radio le 5 décembre 2005 à Paris, sur l'implantation du siège de Galileo à Toulouse.

Personnalité, fonction : DOUSTE-BLAZY Philippe.

FRANCE. Ministre des affaires étrangères

ti : La bagarre a été très rude avec les Britanniques, les Allemands, les Italiens et les Espagnols, en particulier. Jusqu'au dernier moment, c'était incertain. Je suis content qu'on ait pu emporter le morceau. Vous savez, c'est aussi important que lorsqu'on a décidé de construire la première Caravelle à Toulouse, dans les années 60. C'est la reconnaissance des atouts de la région toulousaine, premier pôle spatial européen. Encore hier, d'ailleurs, j'ai accompagné le Premier ministre chinois chez Atrium. On voit bien, d'ailleurs aujourd'hui, que Toulouse est manifestement la capitale européenne de l'aéronautique et de l'espace. Oui, nous allons jouer, Toulouse va jouer un rôle de pilotage majeur pour l'avenir de Galileo et va contribuer, ainsi, grandement au développement économique de notre pays.


(Source http://www.diplomatie.gouv.fr, le 7 décembre 2005)

Rechercher