Lettre de M. Jacques Chirac, Président de la République, adressée à Mme May Chidiac, une journaliste libanaise, à la suite de l'attentat perpétré contre elle, le 29 septembre 2005. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Lettre de M. Jacques Chirac, Président de la République, adressée à Mme May Chidiac, une journaliste libanaise, à la suite de l'attentat perpétré contre elle, le 29 septembre 2005.

Personnalité, fonction : CHIRAC Jacques.

FRANCE. Président de la République

Circonstances : Attentat contre May Chidiac, une journaliste libanaise, à Beyrouth (Liban) le 25 septembre 2005

ti : Madame,


C'est avec consternation que j'ai appris l'horrible attentat dont vous avez été victime le 25 septembre.

Cette agression, dans laquelle vous avez été grièvement blessée, suscite l'horreur et la plus vive indignation. En vous frappant, c'est un symbole de la liberté d'expression, fondement de la démocratie libanaise, qu'on a voulu atteindre.

Dans ces circonstances particulièrement douloureuses, je tenais à vous présenter ma très chaleureuse sympathie en même temps que mes voeux de prompt rétablissement. J'espère de tout coeur que votre état de santé connaîtra une amélioration rapide.

Soyez assurée que les amis du Liban, en cette phase cruciale de son histoire, se tiennent fermement à ses côtés. Déterminés à ne pas céder à la terreur et à l'intimidation, ils veulent continuer d'unir les efforts de tous pour que votre pays soit fort et indépendant.

Je vous prie d'agréer, Madame, l'expression de mes hommages respectueux.

Avec ma bien cordiale estime et mes amitiés.


Jacques CHIRAC


Madame May CHIDIAC
Journaliste
Beyrouth - Liban

Rechercher