Déclaration de M. Dominique de Villepin, Premier ministre, sur les relations bilatérales franco-portugaises, l'enseignement des langues respectives, diplômes conjoints et recherche développement, et les projets à échelle européenne, Paris le 10 avril 2006. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Déclaration de M. Dominique de Villepin, Premier ministre, sur les relations bilatérales franco-portugaises, l'enseignement des langues respectives, diplômes conjoints et recherche développement, et les projets à échelle européenne, Paris le 10 avril 2006.

Personnalité, fonction : VILLEPIN Dominique de.

FRANCE. Premier ministre

Circonstances : Deuxième rencontre intergouvernementale franco-portugaise, à Paris le 10 avril 2006

ti : Je suis très heureux d'accueillir aujourd'hui mon ami José SOCRATES.

. Le Portugal est un partenaire de premier rang, avec qui les échanges sont très confiants.
. C'est aussi un pays cher, en particulier parce que 800 000 Portugais, dont 250 000 ont aussi la nationalité française, vivent en France. Ils forment une communauté vivante, dynamique et parfaitement intégrée.

1/ Nous avons décidé de renforcer ensemble la compétitivité de nos pays, dans deux domaines :

. Le premier c'est l'enseignement :
- connaître la culture et la langue des partenaires est un facteur clé de compétitivité ;
- c'est pourquoi nos ministres de l'Education et de la Recherche viennent de signer deux textes importants :
* le premier vise à développer l'apprentissage du portugais en France et du français au Portugal, en particulier grâce aux sections européennes et internationales dans les établissements secondaires ;
* la deuxième déclaration ouvre la voie à des mastères et doctorats conjoints, ainsi qu'à terme à un accord général de reconnaissance des diplômes.

. Le deuxième domaine dans lequel nous voulons avancer, c'est celui de l'innovation : nous voulons rapprocher nos pôles de compétitivité, en particulier dans le domaine des transports ferroviaires et des technologies de l'information.

2/ Nous voulons aussi relancer l'Europe :
. Comme vous le savez, le Portugal exercera la Présidence de l'Union européenne au deuxième semestre 2007 :
- nous apporterons tout notre soutien à nos amis portugais.

. Nous voulons aussi préparer ensemble l'échéance plus immédiate du Conseil européen de juin avec des projets concrets, comme le souhaite le Président de la République :
- en matière d'immigration : en faisant progresser le projet de conférence euro-africaine à Rabat ;
- dans le domaine de l'énergie : en dotant l'Europe d'une véritable stratégie ;
- s'agissant de la sécurité maritime, en mettant en oeuvre les recommandations du Livre vert de la Commission.

3/ Enfin, parmi les sujets internationaux, nous avons évoqué plus particulièrement l'Afrique, en faveur de laquelle nos deux pays sont très mobilisés.

Nous avons également discuté Proche-Orient, où nos approches convergent également.

Vous le voyez, la France et le Portugal se rejoignent sur la plupart des sujets. Nous voulons plus que jamais jouer ensemble un rôle actif pour l'Europe.

Source http://www.premier-ministre.gouv.fr, le 11 avril 2006

Rechercher