Conseil des ministres du 1er février 2006. Le programme d'action pour l'année de l'égalité des chances. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Conseil des ministres du 1er février 2006. Le programme d'action pour l'année de l'égalité des chances.

Personnalité, fonction : BEGAG Azouz.

FRANCE. Ministre délégué à la promotion de l'égalité des chances

ti : Le programme d'action pour l'année de l'égalité des chances

Le ministre délégué à la promotion de l'égalité des chances a présenté une communication relative au programme d'action pour l'année de l'égalité des chances.

Ce plan d'action, dans le cadre duquel s'inscrit le projet de loi pour l'égalité des chances ainsi qu'un ensemble de mesures arrêtées lors du prochain comité interministériel des villes et du développement social urbain, comporte quatre axes :

1.- L'accès à l'emploi, priorité absolue du Gouvernement

Trois actions visant à réduire les inégalités constatées en matière de chômage seront menées :

- en faveur des jeunes demandeurs d'emploi résidant dans les quartiers sensibles qui feront l'objet d'un accueil systématique par l'ANPE et les missions locales. Les 6 000 diplômés issus des quartiers défavorisés bénéficieront d'actions pour favoriser leur insertion professionnelle ;
- en direction des entreprises qui devront concrétiser les engagements qu'elles ont pris dans le cadre des 300 chartes de la diversité ;
- dans la fonction publique qui doit modifier ses procédures de recrutement pour mieux prendre en compte l'expérience professionnelle et diversifier les profils de recrutement.

2.- La formation, l'école et la culture

La prévention des ruptures scolaires précoces sera mieux assurée grâce, notamment, à la restauration de l'autorité parentale. L'accès aux stages sera facilité par la mise en place du dispositif « Objectif stages » qui garantit l'obtention d'un stage sans risque de discrimination.

Les nouvelles filières d'excellence seront développées, y compris dans 250 collèges « ambition-réussite ». Les universités et les grandes écoles seront incitées à multiplier les partenariats et les conventions dans les zones d'éducation prioritaires ; 100 000 jeunes seront parrainés par des étudiants. Les jeunes trouveront par ailleurs, avec le service civil volontaire dont la création est prévue dans le projet de loi pour l'égalité des chances, un marchepied vers l'emploi grâce à un encadrement de qualité et à la participation à des tâches responsabilisantes. Un projet de parrainage sera prochainement mis en ?uvre au profit des jeunes dépourvus de réseaux personnels ou familiaux.

3.- La lutte contre les discriminations

Pour mieux prévenir et lutter contre les discriminations, de nouveaux moyens d'action seront donnés à la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité ainsi qu'au Conseil supérieur de l'audiovisuel.

La connaissance du droit et le repérage et la promotion des bonnes pratiques seront assurés par les commissions départementales pour l'égalité des chances et la citoyenneté (COPEC).

4.- Des actions de communication seront engagées pour combattre les préjugés et faire évoluer les mentalités.

Un collectif d'associations, présidé par l'écrivain Daniel Picouly, proposera des actions de communication dans le cadre de l'année de l'égalité des chances ; les chaînes publiques de télévision seront associées à cette démarche. Des rencontres régionales et nationale de l'égalité des chances permettront de débattre des problèmes et des avancées possibles et de préparer la participation de la France à l'année européenne de l'égalité des chances en 2007.

L'installation des premiers préfets délégués pour l'égalité des chances va permettre la mise en ?uvre des mesures prévues par le plan d'action.

Rechercher