Déclaration de M. Jacques Chirac, Président de la République, sur les actions en faveur de la filière avicole et le rôle du Marché international de Rungis, à Paris le 1er mai 2006. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Déclaration de M. Jacques Chirac, Président de la République, sur les actions en faveur de la filière avicole et le rôle du Marché international de Rungis, à Paris le 1er mai 2006.

Personnalité, fonction : CHIRAC Jacques.

FRANCE. Président de la République

Circonstances : Présentation du muguet par la Semmaris, à Paris le 1er mai 2006

ti :
Monsieur le Président, cher ami,
Madame,
Mesdemoiselles,
Mesdames, Messieurs,
Mes chers amis,


Merci, cher Président, merci à vous toutes et à vous tous, pour ce témoignage d'amitié, pour ce magnifique muguet, pour ces superbes produits que nous n'avons pas encore admirés, ce que nous allons faire dans un instant, mais dont je peux déjà dire qu'ils font honneur à la France.

Vous savez combien Bernadette et moi, nous sommes attachés à cette tradition, tradition agréable s'il en est, du 1er mai. Vos voeux nous touchent profondément. Nous vous en remercions de tout coeur. Et à mon tour, en notre nom à tous les deux, je vous présente, à vous toutes et à vous tous ainsi qu'à vos familles, à vos collaborateurs, à vos collègues, mes voeux très chaleureux, des voeux de bonheur et des voeux de réussite.

Cher Président SPIELREIN, vous venez d'exprimer avec détermination, en termes clairs, comme vous le faites toujours, je dirais, un certain optimisme qui est dans votre nature, et qui est l'un des moteurs de votre combat, c'est-à-dire votre foi dans l'avenir et dans la cause que vous incarnez.

Vous l'avez fait en dépit des difficultés, vous l'avez rappelé, rencontrées par certains d'entre vous, des difficultés liées aux mesures prises pour prévenir une éventuelle épidémie de grippe aviaire. Dans ce contexte particulièrement délicat, les professionnels concernés ont fait preuve de la plus grande responsabilité, et je tiens ici à leur rendre un particulier hommage. Ils ont pris en compte toutes les exigences de la santé publique. Ils ont assumé la baisse importante de la consommation, les conséquences que vous avez rappelées et que cela comportait pour leur travail et leur revenu.

Grâce à l'action de tous, grâce à la vôtre, grâce aussi au dispositif de soutien à la filière avicole mis en oeuvre par le Gouvernement, la confiance des consommateurs est en train de se rétablir. Ce dont Je me réjouis profondément et ce qui est parfaitement légitime.

Je note aussi que ces difficultés ne vous ont en rien découragés -bien au contraire- dans votre projet d'investir dans de nouvelles installations pour le secteur de la volaille à Rungis, et je me permets une fois de plus de vous en féliciter.

Monsieur le Président, cher ami, Mesdames, Messieurs, votre action, votre engagement, vos projets qui réussissent sont destinés en permanence, à améliorer le service des consommateurs. Ils sont déterminants pour l'avenir : c'est grâce à eux que Rungis demeure et demeurera un acteur national essentiel, fondamental, de la distribution des produits agricoles et alimentaires.

L'Etat fera le maximum pour vous accompagner, ayant parfaitement conscience de l'excellence de votre action. Ceci dans votre développement et aussi pour, en particulier, vous aider à renforcer les liens nécessaires que vous avez avec les autres marchés d'intérêt national.

Je veux vous redire, avec mon épouse, cher Président, notre estime, notre amitié, notre reconnaissance pour tout ce que vous-même et tous les vôtres font pour les consommateurs, pour les Français et pour l'image de la France dans le monde.

Et je vous renouvelle tous nos voeux de réussite et de bonheur, que symbolise ce magnifique muguet, qui est à l'honneur aujourd'hui et qui nous touche toujours profondément.

Merci Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs.

Rechercher