Déclaration de M. Léon Bertrand, ministre délégué au tourisme, sur les enjeux touristiques et économiques de la réhabilitation du palais Lumière à Evian, le 8 février 2007. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Déclaration de M. Léon Bertrand, ministre délégué au tourisme, sur les enjeux touristiques et économiques de la réhabilitation du palais Lumière à Evian, le 8 février 2007.

Personnalité, fonction : BERTRAND Léon.

FRANCE. Ministre délégué au tourisme

Circonstances : Inauguration du Palais Lumière à Evian, le 8 février 2007

ti : Monsieur le Député-Maire, Cher Marc FRANCINA,
Mesdames et Messieurs les élus,
Chers Amis,

Je suis ravi d'être de retour à EVIAN pour inaugurer ce magnifique « Palais Lumière », après avoir posé, le 8 octobre 2004, la première pierre du Hilton Park Hôtel.

C'est un signe indéniable du dynamisme de cette station renommée, qui multiplie les initiatives et les équipements afin d'accroître son ancrage touristique et son attractivité.

Cette tradition d'accueil n'est pas récente puisque c'est au 18ème siècle que vos premiers touristes, anglais, sont venus observer les glaciers.

Un siècle plus tard, ce sont les curistes qui découvrent les bienfaits du thermalisme et la très belle architecture d'une ville d'eau déjà réputée.

Et c'est aujourd'hui, au coeur même de ce bâtiment des Thermes qui fit les beaux-jours de la station, que nous prolongeons avec bonheur cette tradition en inaugurant un nouvel espace de Congrès.

Le tourisme d'affaires n'est certes pas une nouveauté à EVIAN. Il représente déjà près de 15% de vos 400 000 nuitées annuelles et dispose d'équipements dédiés depuis plus de 40 ans.

Mais le Palais des Congrès faisant également office de salle des Fêtes, il était devenu nécessaire d'envisager de nouveaux aménagements pour répondre de manière plus satisfaisante à une demande croissante.

Car, outre son exceptionnel panorama, face au lac Léman, EVIAN possède une forte capacité hôtelière, plus de 900 chambres, dont la moitié classée 4 étoiles ou 4 étoiles luxe.

Sans oublier les nombreuses activités proposées, le centre de remise en forme, le golf 18 trous et son tout récent « Masters Training Center », un concept unique qui concentre sur 15 hectares toutes les difficultés que l'on peut rencontrer sur un parcours de championnat de golf.

Tous ces atouts méritaient d'être valorisés grâce au tourisme d'affaires, une filière à haute contribution où la France conserve une position de leader.

En effet, comme je l'ai rappelé à l'instant, si les touristes d'affaires représente 10% des visiteurs étrangers, ils génèrent 35% des dépenses globales.

Toutes les études montrent qu'un touriste d'affaire « rapporte » presque 3 fois plus qu'un touriste d'agrément.

En matière d'accueil des visiteurs étrangers, EVIAN possède déjà une solide expérience, comme l'a montré l'organisation très réussie du G8 en 2003 ou la Rencontre des Ministres de l'Intérieur de l'Union européenne en 2004.

C'est donc un segment que l'Office de Tourisme peut exploiter avec profit.

Et c'est d'ailleurs toute l'ambition de ce magnifique « Palais Lumière » qui constitue un vrai fil d'ariane dans l'histoire de la station.

Construit en 1902, à proximité de la Résidence des Frères Lumière, aujourd'hui transformée en hôtel de ville, ce bâtiment très impressionnant par ses dimensions fut mis hors services en 1984 et cédé à un promoteur suisse.

Son histoire aurait pu s'arrêter là mais c'était sans compter sur l'extraordinaire énergie de Marc FRANCINA dont l'ambition est de faire rayonner EVIAN, non pas, pour une fois, grâce à son eau célèbre, mais par ses activités culturelles et économiques.

Inscrit à l'inventaire des Monuments historiques, le Palais Lumière a donc entamé une longue mue avec, en 2002, le projet de réhabilitation dont nous admirons aujourd'hui le résultat.

C'est une magnifique réussite à tous points de vue.

En matière de restauration, en premier lieu, grâce à la collaboration de deux architectes de grand talent, Michel SPITZ et François CHATILLON.

Le Palais Lumière a retrouvé ses clochetons, sa marquise et surtout son dôme, reconstruit à l'identique, et qui agit comme une lanterne magique en faisant revenir la lumière au centre du hall par des verrières intérieures.

Réussite également en matière d'environnement car la réhabilitation a été l'occasion d'utiliser des procédés et des matériaux à « haute qualité environnementale » qui rendent un bel hommage à la pureté des sommets alentour.

Réussite enfin bien sûr, sur le plan de l'organisation des activités.

Les 7 000 m² du bâtiment ont été divisés en trois parts égales pour accueillir un centre de Congrès, un pôle d'exposition « high tech » capable de rivaliser avec les fondations suisses et une médiathèque, au service des résidents autant que des touristes.

Ce choix très judicieux illustre parfaitement l'une des principales vertus des villes touristiques : les équipements pensés pour assurer leur rayonnement profitent très largement à leurs habitants et constituent un puissant facteur d'attractivité pour les entreprises.

La création de ce nouvel espace de réception pour les séminaires et conventions d'entreprises a suscité la mise en place, au sein de l'Office de Tourisme, d'un Bureau des Congrès qui regroupe tous les professionnels concernés par cette activité : hôteliers, traiteurs, transporteurs, commerces et activités.

Un partenariat a également été établi avec les deux principaux hôtels : l'Evian Royal Resort et le Hilton Park & Spa.

Cette réalisation exemplaire ne pouvait longtemps échapper à la reconnaissance nationale : le Palais Lumière a donc été, en 2006, lauréat du Grand Prix de l'Ingénierie touristique d'ODIT France, pour la qualité du programme de réhabilitation, la pertinence du partenariat public-privé et les efforts réalisés pour accueillir les personnes en situation de handicap.

Il me reste donc à vous souhaiter tous les succès pour la commercialisation du site.

Vous vous êtes, je le sais, fixé un objectif ambitieux : doubler la part du tourisme d'affaire dans les recettes touristiques d'ici 3 ans.

Un défi qui me paraît à la portée de cette magnifique réalisation, fleuron retrouvé du patrimoine évianais et qui sera, sans aucun, doute, le nouvel emblème de cette station.


Je vous remercie.

Rechercher