Déclaration de M. Renaud Donnedieu de Vabres, ministre de la culture et de la communication, sur la diversité culturelle et l'égalité des chances, Paris le 20 mars 2007. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Déclaration de M. Renaud Donnedieu de Vabres, ministre de la culture et de la communication, sur la diversité culturelle et l'égalité des chances, Paris le 20 mars 2007.

Personnalité, fonction : DONNEDIEU DE VABRES Renaud, BEGAG Azouz.

FRANCE. Ministre de la culture et de la communication; FRANCE. Ministre délégué à la promotion de l'égalité des chances

Circonstances : Installation de la commission Images de la diversité à Paris le 20 mars 2007

ti :


L'installation de la " Commission Images de la diversité " est l'aboutissement de plusieurs mois d'efforts conjoints entre le Centre national de la cinématographie, dont je tiens à remercie la Directrice générale, Véronique Cayla, et l'Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances, qui travaillait déjà depuis plusieurs années en collaboration avec le CNC, gestionnaire du Budget audiovisuel des administrations civiles. Ces deux grandes institutions vont désormais travailler main dans la main pour donner corps à un projet qui est particulièrement cher au Président de la République. Je tiens à saluer aussi l'action et l'engagement d'Alexandre Michelin ainsi que de tous ceux qui avec lui ont permis à ce projet d'aboutir. Aujourd'hui, un instrument culturel vient contribuer à la réduction de la fracture sociale : je suis heureux et fier que mon Ministère puisse participer à ce combat national.

C'est en effet Jacques Chirac qui avait souhaité la création d'un fonds spécifique qui pourrait soutenir la création cinématographique et audiovisuelle qui s'attacherait à améliorer la représentation de la diversité de notre société sur les petits et sur les grands écrans. Soutenir la représentation de cette vérité, de cette réalité du monde dans lequel nous vivons, c'est rendre hommage à la diversité de notre propre culture, elle qui est composée justement de plein d'influences, de regards, d'expériences. Une culture française riche de sa diversité de regards, d'expériences, d'histoires. C'est une manière de lutter contre l'uniformisation des expressions artistiques que d'encourager la représentation de ce qui fait la complexité et la variété de notre société.

Cette aide, pour laquelle la commission compétente vient de se réunir pour la première fois, sera attribuée comme une prime à l'engagement citoyen, en complément d'aides sélectives préalablement accordées par les commissions du CNC. De cette manière, le dispositif me semble rejoindre pleinement la logique du soutien sélectif, dont le principe est d'encourager la création de qualité, pour son écriture, sa production, et pour sa diffusion auprès des publics, en salle, ou en vidéo. Il ne s'agit pas d'aider la production d'oeuvres qui n'auraient pas obtenu le soutien du CNC, le Centre jouant pleinement son rôle de " label de qualité ".

Je suis heureux que l'appel à projets qui a été lancé récemment ait rapidement récolté de nombreuses demandes de la part des producteurs de cinéma et de télévision. Plus d'une trentaine de dossiers ont été examinés tout à l'heure par les membres de la commission " Images de la diversité " : Alexandre Michelin sera mieux que moi à même de vous rendre compte des délibérations de la commission. J'espère en tout cas que cette initiative que j'ai portée conjointement avec mon collègue Azouz Begag portera ses fruits et encouragera la production et la diffusion d'oeuvres qui nous éclairent sur le monde dans lequel nous vivons.

Le CNC et l'ACSÈ vont avoir la chance de partager et d'échanger, en apportant à cette commission leurs expertises respectives. Le CNC arrive dans cette aventure fort de son expérience en matière d'aides sélectives à la production et à la distribution, notamment grâce à l'avance sur recettes, au Fonds sud cinéma, mais aussi parce qu'il soutient le court métrage, la vidéo, et bien d'autres secteurs. C'est désormais un regard nouveau qu'il va pouvoir porter sur les oeuvres, en allant au-delà des considérations artistiques, et en s'engageant sur le terrain de la vie, au-delà de la création pure.

Je suis convaincu que ce dispositif essentiel et novateur que l'Etat met en place pour que la diversité de notre société vienne consolider la diversité culturelle, suscitera de nombreuses vocations parmi les jeunes générations. Pour tous ceux qui veulent lutter contre les discriminations, contre les inégalités, la création audiovisuelle et cinématographique est un moyen noble et passionnant pour y arriver. Cette nouvelle aide doit les aider à croire en leur talent.


Je vous remercie.


Source http://www.culture.gouv.fr, le 26 mars 2007

Rechercher