Message de M. Jacques Chirac, Président de la République, adressé au cheikh Khalifa bin Zayed Al Nayhan, Président de la Fédération des Emirats arabes unis, sur la signature de l'accord intergouvernemental créant le Musée universel du Louvre Abou Dabi, le 6 mars 2007. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Message de M. Jacques Chirac, Président de la République, adressé au cheikh Khalifa bin Zayed Al Nayhan, Président de la Fédération des Emirats arabes unis, sur la signature de l'accord intergouvernemental créant le Musée universel du Louvre Abou Dabi, le 6 mars 2007.

Personnalité, fonction : CHIRAC Jacques.

FRANCE. Président de la République

ti : Monsieur le Président de la Fédération des Émirats Arabes Unis,

Nous célébrons aujourd'hui un événement qui fera date ; pas seulement pour nos deux pays, dont les relations sont si amicales et si confiantes, mais pour une certaine idée du monde, que les Émirats arabes unis et la France veulent porter ensemble.

C'est la conception d'un monde où l'on peut être fier de ses racines et de son identité, mais également tourné vers l'Autre et conscient de l'égale dignité de toutes les cultures. Un monde qui mesure que le choc des civilisations est le piège le plus dangereux de notre temps, et veut promouvoir le dialogue entre les peuples dans un esprit d'ouverture, de tolérance et de respect. A cet égard, c'est un dessein visionnaire qui rassemble aujourd'hui les Émirats Arabes Unis et la France. Un dessein dont je souhaite qu'il soit un exemple et qu'il fasse école.

En choisissant le Louvre, l'Émirat d'Abou Dabi n'a pas voulu seulement nouer un partenariat avec le musée le plus visité et le plus connu dans le monde. Il a fait le choix d'un musée dont la vocation, depuis l'origine, est d'atteindre l'universel, c'est-à-dire l'essence de l'homme, à travers la contemplation des oeuvres d'art.

Créé à partir des anciennes collections royales françaises, constamment enrichi depuis plus de deux siècles, le musée du Louvre porte en lui, depuis l'origine, la conviction que l'art est messager d'universel.

Avec le Louvre, l'Émirat d'Abou Dabi rend hommage à l'héritage classique et aux chefs d'oeuvre du passé. Mais dans le même élan, il s'engage à la découverte de la création à travers les siècles, en tout ce qu'elle manifeste de fidélité à l'héritage et d'élan vers l'avenir.

On est ici au coeur de la conception la plus contemporaine et la plus haute à la fois de la culture. Celle que vient de consacrer la communauté internationale en adoptant, dans l'enceinte de l'Unesco, la convention sur la diversité culturelle qui entrera en vigueur le 18 mars prochain.

La création du musée universel du Louvre Abou Dabi, est un geste fondateur. C'est un moment historique et une ambition sans précédent. Nous ne pouvions témoigner avec plus d'éclat, devant le monde entier, de notre foi commune dans les promesses du dialogue des cultures.

Jacques CHIRAC


Cheikh Khalifa bin Zayed Al Nayhan,
Président de la Fédération des Émirats arabes unis.

Rechercher