Communiqué de la Présidence de la République, en date du 14 octobre 2008, sur les mesures exceptionnelles de soutien au financement de l'économie face à la crise financière internationale. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Communiqué de la Présidence de la République, en date du 14 octobre 2008, sur les mesures exceptionnelles de soutien au financement de l'économie face à la crise financière internationale.

Circonstances : Réunion avec les principaux dirigeants des groupes bancaires et d'assurances français ainsi que le Gouverneur de la Banque de France, à Paris le 14 octobre 2008

ti : Au lendemain du sommet des chefs d'Etat et de Gouvernement de la zone euro et de l'annonce par la France, en même temps que ses partenaires, de mesures exceptionnelles de soutien au financement de l'économie, le Président de la République a réuni, en présence du Premier ministre, de la ministre de l'Economie, de l'Industrie et de l'Emploi et du ministre du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique, les dirigeants des principales banques et compagnies d'assurance ainsi que le gouverneur de la Banque de France. La présidente du MEDEF et le Président de la CGPME ont également participé à cette réunion.

Le Président a rappelé que les autorités publiques de tous les pays d'Europe avaient pris leurs responsabilités pour créer les conditions d'une reprise rapide du financement de l'économie grâce à des décisions massives et coordonnées. Il a demandé à la communauté financière d'assumer à son tour toutes ses responsabilités pour assurer un financement stable et suffisant des ménages et des entreprises.

En présence du Président de la République, les décisions suivantes ont été prises :

- Les conseils d'administration des banques et compagnies d'assurance adopteront dans les plus brefs délais le code de bonne conduite proposé par le MEDEF et l'AFEP sur les rémunérations des dirigeants ;

- Une cellule de suivi des prêts relais aux ménages sera mise en place entre la profession et le ministère chargé de l'économie afin de s'assurer que les ménages disposeront des moyens de mener à terme les achats immobiliers en cours ;

- Les banques donneront immédiatement à tous leurs réseaux des instructions pour que les dossiers de financement des investissements et des besoins de trésorerie des grandes, moyennes et petites entreprises soient traités sans délais et sans contraintes supplémentaires.

Le Président de la République a demandé que la cellule qui se réunit quotidiennement autour de la ministre de l'Economie reste activée et a indiqué qu'il réunirait à nouveau la communauté financière dans les prochains jours afin de suivre l'évolution de la situation et l'effet des mesures prises.

Rechercher