Conseil des ministres du 23 janvier 2008. Les résultats de la lutte contre la délinquance en 2007. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Conseil des ministres du 23 janvier 2008. Les résultats de la lutte contre la délinquance en 2007.

Personnalité, fonction : ALLIOT-MARIE Michèle.

FRANCE. Ministre de l'intérieur, de l'outre-mer et des collectivités territoriales

ti : La ministre de l'intérieur, de l'outre-mer et des collectivités territoriales a présenté une communication sur les résultats de la lutte contre la délinquance en 2007.

Selon les chiffres publiés par l'Office national de la délinquance, l'année 2007 se solde par un résultat très significatif. Avec 3 589 293 crimes et délits constatés, la délinquance générale a diminué de 3,66 % par rapport à 2006. La délinquance de voie publique recule encore plus nettement de 7,29 %, ce qui correspond à 128 104 victimes épargnées. Parallèlement, le taux d'élucidation, indicateur de la performance des services, atteint 36,11 %, soit une progression de deux points par rapport à celui de 2006.

L'année 2007 marque en outre une inversion de tendance des violences contre les personnes qui, pour la première fois depuis 12 ans, connaissent un recul correspondant à 900 agressions en moins. Au seul second semestre, elles ont diminué de 3,16 %.

Ce recul des violences et le bilan très encourageant de l'année 2007, qui confortent la baisse continue de la délinquance enregistrée depuis cinq ans, sont le fruit de l'action des forces de l'ordre recentrées sur leur coeur de métier. Ils témoignent de l'efficacité des mesures prises depuis 2002 pour renforcer les moyens humains, matériels et juridiques mis à leur disposition. Ils illustrent la pertinence des politiques pénales conduites par l'État, ainsi que l'efficacité des politiques de partenariat et de prévention engagées par les collectivités territoriales.

Cet engagement contre toutes les formes d'insécurité se poursuivra par le renforcement et l'adaptation de la présence policière dans les quartiers, la lutte contre les réseaux et toutes les formes de trafics, le recours accru à la police technique et scientifique et le développement accéléré de la vidéo protection. Ce sera l'objet de la future loi d'orientation et de programmation pour la sécurité intérieure.

Rechercher