Conseil des ministres du 26 septembre 2008. La fièvre catarrhale ovine. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Conseil des ministres du 26 septembre 2008. La fièvre catarrhale ovine.

Personnalité, fonction : BARNIER Michel.

FRANCE. Ministre de l'agriculture et de la pêche

ti : Le ministre de l'agriculture et de la pêche a présenté une communication sur la fièvre catarrhale ovine.

Maladie émergente en Europe, la fièvre catarrhale ovine frappe depuis quelques années le cheptel bovin et ovin de quatorze pays de l'Union européenne.

Transmise par piqûre d'insectes, cette maladie ne touche pas l'homme mais a des conséquences économiques très importantes liées à ses symptômes et aux restrictions de mouvements imposées pour en limiter l'extension.

La France métropolitaine est touchée par deux types de ce virus, le premier venu des Pays-bas et qui s'est étendu en France en 2007, et le second venu d'Espagne qui s'étend en France depuis le Sud-Ouest.

La France a été le premier pays à lancer un appel d'offre pour l'achat de vaccins contre cette maladie. Une intense campagne de vaccination a ainsi pu démarrer dès le mois de mars dernier pour protéger une partie importante des cheptels et rétablir les flux commerciaux.

Face à l'évolution préoccupante de l'épizootie, le gouvernement vient de commander les doses nécessaires pour vacciner, pendant l'hiver, l'ensemble des bovins et des ovins présents sur le territoire national contre les deux types de virus.

Depuis le début de l'épizootie, l'Etat et l'Union européenne ont apporté au total 168 Meuros de soutien financier aux élevages bovins et ovins touchés.

L'expérience acquise au cours des derniers mois confirme l'intérêt d'une approche communautaire de la lutte contre ce type de maladie, et l'opportunité de disposer à l'issue du bilan de santé de la PAC de nouveaux instruments d'indemnisation face aux crises sanitaires.

Rechercher