Déclaration de M. Bernard Kouchner, ministre des affaires étrangères et européennes, sur le moratoire israélien de dix mois prononcé sur les nouvelles constructions et délivrances de permis de construire en Cisjordanie, Paris le 26 novembre 2009. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Déclaration de M. Bernard Kouchner, ministre des affaires étrangères et européennes, sur le moratoire israélien de dix mois prononcé sur les nouvelles constructions et délivrances de permis de construire en Cisjordanie, Paris le 26 novembre 2009.

Personnalité, fonction : KOUCHNER Bernard.

FRANCE. Ministre des affaires étrangères et européennes

ti : Je salue la décision du gouvernement israélien de prononcer un moratoire de 10 mois sur les nouvelles constructions et la délivrance de nouveaux permis de construire en Cisjordanie. Cette décision constitue un pas dans la bonne direction et sa mise en oeuvre constituerait une contribution positive à la paix.

Cette décision s'inscrit dans l'esprit des entretiens que j'ai eus lors de ma visite en Israël la semaine dernière, au cours de laquelle j'avais insisté sur la nécessité d'un mouvement d'Israël sur la colonisation, afin de favoriser la reprise des négociations.

La France estime, en effet, comme l'ensemble de la communauté internationale, que la colonisation dans les Territoires palestiniens, y compris Jérusalem-Est, est un obstacle à la paix.

J'espère que ces mesures contribueront à une relance sans délai des négociations de paix, seul moyen de parvenir rapidement à la création d'un état palestinien viable, vivant en paix et en sécurité aux côtés d'Israël.


Source http://www.diplomatie.gouv.fr, le 27 novembre 2009

Rechercher