Conseil des ministres du 7 janvier 2009. L'action de l'Europe pour renforcer la sécurité sanitaire en matière agricole et alimentaire. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Conseil des ministres du 7 janvier 2009. L'action de l'Europe pour renforcer la sécurité sanitaire en matière agricole et alimentaire.

Personnalité, fonction : BARNIER Michel.

FRANCE. Ministre de l'agriculture et de la pêche

ti : Le ministre de l'agriculture et de la pêche a présenté une communication sur l'action de l'Europe pour renforcer la sécurité sanitaire en matière agricole et alimentaire.

La circulation des biens et des personnes, l'accroissement des échanges d'animaux et de végétaux, ainsi que le réchauffement climatique, augmentent les risques sanitaires et phytosanitaires en Europe.

Aussi la Présidence française du Conseil de l'Union européenne s'est-elle attachée à mobiliser nos partenaires pour conforter l'approche européenne de la sécurité sanitaire et alimentaire à toutes les étapes « de la fourche à la fourchette », approche qui privilégie la prévention, la traçabilité et la réactivité en situation de crise.

Ainsi a pu être obtenu un accord très important sur le « paquet pesticides », qui vise à réduire l'utilisation des produits phytosanitaires sans négliger les réalités économiques et agronomiques. Il s'agit d'un paquet législatif destiné à protéger à la fois les utilisateurs de ces produits, l'environnement et les consommateurs. Les substances les plus toxiques seront progressivement retirées du marché. Une attention particulière a été portée aux substances cancérigènes et aux perturbateurs endocriniens.

Par ailleurs, le Conseil des Ministres de l'Union européenne a décidé de renforcer et d'harmoniser les dispositifs de contrôle à l'importation, sur la base d'une analyse des risques, avec le souci d'une meilleure articulation entre les règles du commerce international et l'attachement légitime de nos concitoyens à un modèle européen de production agricole et alimentaire.

Enfin, une stratégie de lutte contre la fièvre catarrhale ovine, qui affecte les bovins et ovins en Europe a été définie et des mécanismes de solidarité financière pour l'indemnisation des conséquences de ce type de crise sanitaire ont été introduits pour les agriculteurs dans le bilan de santé de la PAC.

Rechercher