Conseil des ministres du 25 août 2009. Les nouveaux services éducatifs pendant les vacances d'été. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Conseil des ministres du 25 août 2009. Les nouveaux services éducatifs pendant les vacances d'été.

Personnalité, fonction : CHATEL Luc.

FRANCE. Ministre de l'éducation nationale, porte-parole du gouvernement

ti : Le ministre de l'éducation nationale, porte-parole du Gouvernement, a présenté une communication relative aux nouveaux services éducatifs pendant les vacances d'été.

En juillet et août, nombre d'écoles et d'établissements scolaires ouvrent leurs portes aux élèves issus de milieux modestes qui rencontrent des difficultés ou qui ne peuvent partir en vacances. Conçus sur le principe du volontariat, ces nouveaux services d'été sont toujours gratuits pour les familles et contribuent à favoriser l'égalité des chances à l'école.

A l'école élémentaire, des stages gratuits de remise à niveau en très petits groupes sont proposés début juillet et fin août aux élèves de CM1 et de CM2 qui ont besoin d'être aidés en français ou en mathématiques. Près de 138 000 écoliers du public et du privé devraient en avoir bénéficié à la fin de l'été, encadrés par environ 26 000 professeurs des écoles.

Au lycée, des stages intensifs d'anglais permettent à des élèves qui ne peuvent s'offrir des séjours linguistiques à l'étranger de pratiquer cette langue trois heures par jour pendant cinq jours.

Parallèlement, « un dispositif expérimental de réussite scolaire au lycée » est déployé dans les 200 lycées qui concentrent les plus grandes difficultés scolaires comme sociales. La session organisée pendant les quinze derniers jours d'août permettra aux futurs élèves de terminale de consolider leurs acquis et à de jeunes bacheliers de se préparer aux méthodes de travail de l'enseignement supérieur. Ce dispositif, qui s'étend tout au long de l'année, y compris pendant les petites vacances, a déjà bénéficie à près de 17 000 élèves.

Enfin, 737 collèges et lycées relevant majoritairement de l'éducation prioritaire ou de zones urbaines sensibles participent au dispositif « école ouverte ». Au total, 158 000 élèves, le plus souvent issus de milieux modestes, pratiquent, dans le cadre de l'établissement, des activités culturelles, sportives mais également scolaires.

Un bilan global de ces opérations sera établi rapidement.

Rechercher