Communiqué des services du Premier ministre, en date du 22 octobre 2010, sur la mutualisation des stocks de réserve de carburant et la réorganisation du transport routier des produits des dépôts de raffinage vers les stations-service. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Communiqué des services du Premier ministre, en date du 22 octobre 2010, sur la mutualisation des stocks de réserve de carburant et la réorganisation du transport routier des produits des dépôts de raffinage vers les stations-service.

ti : Le Premier ministre François Fillon a de nouveau réuni, vendredi 22 octobre 2010, à l'Hôtel de Matignon, les représentants de la production et de la distribution de carburants.

La réunion a permis de faire le point sur la mise en oeuvre des mesures décidées lors de la réunion de mardi, notamment la mutualisation des stocks de réserve et la réorganisation du transport routier des produits des dépôts vers les stations service.

Depuis mardi, l'Etat a tenu avec diligence ses engagements en débloquant régulièrement les dépôts pétroliers pour les rendre accessibles aux camions citernes. Dès mercredi, les dépôts de Donges, La Rochelle-La Pallice et Le Mans ont ainsi été débloqués et les produits pétroliers ont pu être acheminés. Des transports par train ont été assurés. Ce vendredi, le dépôt de Grandpuits (Seine-et-Marne) a été à son tour débloqué, afin de permettre le ravitaillement des stations service de région parisienne.

De leur côté, les représentants des pétroliers ont mis l'accent sur l'approvisionnement prioritaire des autoroutes, essentiel pour éviter une perturbation majeure des déplacements. Des quantités importantes de carburants ont été importées pour pallier l'arrêt des raffineries.

Malgré ces déblocages et ces approvisionnements réguliers, nos concitoyens continuent malheureusement de connaître des difficultés à s'approvisionner en carburants. Le Premier ministre a donc décidé de mettre en place une supervision des ravitaillements de stations services par les préfets de zone, en partenariat avec les acteurs de la filière. Ainsi, les préfets de zone, lorsque le besoin s'en fera sentir, et après examen des plans de distribution proposés par les distributeurs de carburants, pourront décider de diriger des camions citernes vers les zones qui en ont le plus besoin, afin de rétablir une égalité d'accès aux carburants pour tous les citoyens sur le territoire. Cette régulation sous le contrôle des services de l'Etat sera mise en place immédiatement dans les zones de défense les plus touchées : Ouest, Ile-de-France, Est.

Outre l'approvisionnement des autoroutes, les sociétés de distribution se sont engagées à mettre l'accent sur le service à assurer aux entreprises et aux services publics indispensables, notamment les services de santé, et en livrant des carburants aux entreprises indispensables à la continuité de l'activité économique.

Au moment où de nombreux Français souhaitent se déplacer à l'occasion des fêtes de la Toussaint, il est de l'intérêt de tous de fournir tous les efforts nécessaires à un retour à la normale, qui prendra encore plusieurs jours, compte tenu des difficultés rencontrées dans la remise en ordre du système de distribution, dans le contexte des grèves qui provoquent l'arrêt complet des raffineries et le blocage des terminaux pétroliers de Marseille et du Havre.


Source http://www.gouvernement.fr, le 29 octobre 2010

Rechercher