Déclaration de M. François Fillon, Premier ministre, sur les mesures concernant le transport aérien et les aéroports en raison du nuage de cendres provoqué par l'éruption volcanique en Islande, à Paris le 18 avril 2010. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Déclaration de M. François Fillon, Premier ministre, sur les mesures concernant le transport aérien et les aéroports en raison du nuage de cendres provoqué par l'éruption volcanique en Islande, à Paris le 18 avril 2010.

Personnalité, fonction : FILLON François.

FRANCE. Premier ministre

Circonstances : Eruption du volcan Eyjafjöll en Islande le 14 avril 2010

ti : Nous avons fait avec les Ministres compétents le point sur la situation liée au nuage de cendres volcaniques qui survole l'Europe. Les conditions météorologiques laissent penser que la situation sera encore difficile pendant plusieurs jours et dans ces conditions, tous les aéroports au nord d'une ligne Nice-Bordeaux resteront fermés au moins jusqu'à mardi matin.

En revanche, les aéroports du sud de notre pays, au sud de cette ligne, sont ouverts, fonctionnent et nous allons profiter de cette situation pour re-router un maximum de vols à partir de ces aéroports ou au départ de ces aéroports, ce qui va permettre de rapatrier le plus grand nombre possible de nos concitoyens bloqués à l'étranger.

Nous réalisons en ce moment des tests sur des avions commerciaux ; ces tests, s'ils sont positifs, vont permettre de déplacer à vide des avions qui sont aujourd'hui bloqués en région parisienne, pour aller les positionner sur ces plate-formes et augmenter nos capacités de transport. Le Ministre d'Etat et le Secrétaire d'Etat aux Transports coordonnent, à partir d'une cellule de crise, une augmentation, une montée en puissance des moyens de transports ferroviaires et des moyens de transports routiers, au départ des aéroports du sud et vers ces aéroports, pour assurer le maximum de fluidité dans les rapatriements.

Enfin, nous avons demandé d'urgence une réunion par visioconférence des Ministres des Transports européens pour coordonner les tests qui sont en cours en Allemagne, en France, aux Pays-Bas, afin de voir dans quelles conditions on pourra dans les meilleurs délais, commencer à remettre en place des vols commerciaux à partir des aéroports européens. Je vous remercie.


Source http://www.gouvernement.fr, le 19 avril 2010

Rechercher