Déclaration de M. Michel Mercier, ministre de l'espace rural et de l'aménagement du territoire, sur la contribution du plan de relance de l'économie à la revitalisation du site de la Serra, à Lamoura (Jura) le 24 septembre 2009. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Déclaration de M. Michel Mercier, ministre de l'espace rural et de l'aménagement du territoire, sur la contribution du plan de relance de l'économie à la revitalisation du site de la Serra, à Lamoura (Jura) le 24 septembre 2009.

Personnalité, fonction : MERCIER Michel.

FRANCE. Ministre de l'espace rural et de l'aménagement du territoire

Circonstances : Déplacement sur le site de la Serra, à Lamoura (Jura) le 24 septembre 2009

ti : Monsieur le Président du Conseil général, Jean RAQUIN,
Mesdames et Messieurs les Parlementaires,
Monsieur le Président de la Communauté de communes de la station des Rousses, Maire de Bois d'Amont, François GODIN,
Monsieur le Maire de Longchaumois, Jean Gabriel NAST,
Madame l'adjointe au maire des Rousses, Sylvie TINGUELY,
Monsieur le conseiller général des Bouchoux, Christian DAVID,
Monsieur le Commissaire au massif, Michel COTHENET,
Mesdames et Messieurs,
Cher Amis,


En dévoilant ce panneau « plan de relance » ici sur le site de la Serra à Lamoura, j'ai plaisir à inaugurer avec vous le début d'une nouvelle vie pour la station de ski des Rousses, un renouveau rendu nécessaire par la vétusté des équipements et un réseau de pistes peu adapté.

Ici à Lamoura, cet effort était plus que nécessaire.

Pour redynamiser une station de ski à vocation familiale.

Pour valoriser le potentiel touristique d'un territoire de moyenne montagne.

Pour diversifier notre offre touristique en milieu rural

Cette stratégie de développement touristique, la Station des Rousses, qui regroupe quatre villages (Les Rousses, Bois d'Amont, Prémanon et Lamoura) au sein d'un Syndicat mixte de développement touristique en a fait un axe prioritaire.

Et de fait, l'aménagement du site de la Serra s'inscrit dans les actions du contrat de station en cours de réalisation dans le cadre d'un troisième contrat pour la période 2007-2013 qui comporte six grands axes de développement :
- développer l'offre d'activités touristiques,
- améliorer les accès,
- améliorer l'hébergement,
- valoriser le cadre de vie,
- promouvoir et commercialiser l'offre touristique,
- développer une gouvernance élargie.

Ce contrat de station a mobilisé du FNADT à hauteur de 1 450 000 euros depuis 2000, sur les deux conventions interrégionales du Jura, auxquels se sont ajoutés les fonds européens.

La modernisation de cette belle station familiale comptait comprenait plusieurs volets, et en particulier l'installation d'un nouveau télésiège, la création de nouvelles pistes mieux adaptées à la clientèle familiale du site et la création d'un espace ludique avec fil-neige pour les enfants.

L'ensemble de ces travaux ont été réalisés pour un coût total de 8 millions d'euros, subventionnés par l'Etat et l'Europe à hauteur d'environ 2 millions d'euros.

Grâce aux crédits du plan de relance, nous entrons aujourd'hui dans une nouvelle phase de rénovation et de modernisation de la station.

Cette phase finale comprenait initialement les compensations environnementales liées au projet - démontage de plusieurs remontées mécaniques obsolètes -, la suppression d'un parking et la revégétalisation de la zone, ainsi que l'aménagement du parking principal avec récupération des eaux souillées et intégration paysagère. A la faveur du plan de relance, ces travaux seront complétés par la construction d'un chalet d'accueil qui viendra remplacer trois anciens chalets peu esthétiques.

Cette dernière tranche d'investissements représente un coût total de 1,5 million d'euros avec une subvention de l'Etat dans le cadre du plan de relance de 175 000 euros, et une aide du FEDER « Massif du Jura » de 350 000 euros.

L'aide du plan de relance a été décisive pour accélérer la réalisation de cette dernière phase. Je m'en réjouis tout particulièrement, car cette accélération va permettre de gagner plusieurs années et de créer très vite de l'activité grâce à des projets touristiques susceptibles d'être mis en oeuvre très rapidement.

Le plan de relance constitue un formidable levier pour compenser nos retards d'investissements et d'équipements et stimuler la compétitivité de nos territoires. C'est un effort sans précédent de l'Etat. Au total, sur la période 2009-2010, cette accélération des projets va représenter pour l'Etat un effort de l'ordre de 4 milliards d'euros.

Pour conclure, je voudrais vous dire que ce site est pour moi un exemple à suivre pour revaloriser les stations de ski familiales de moyenne montagne qui sont aujourd'hui de plus en plus courues. Cette visite me donne aussi l'occasion de constater combien le Jura a un potentiel touristique à développer au-delà même des sports de montagne. Je pense à toutes les attractions liées au patrimoine culinaire de la région : visites de caves d'affinage, découverte des fromages et des charcuteries du terroir, autant d'atouts qui font du Jura un territoire particulièrement attractif.


Source http://www.datar.gouv.fr, le 22 juillet 2010

Rechercher