Conseil des ministres du 14 décembre 2011. La stratégie internationale du sport français. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Conseil des ministres du 14 décembre 2011. La stratégie internationale du sport français.

Personnalité, fonction : DOUILLET David.

FRANCE. Ministre des sports

ti : Le ministre des sports a présenté une communication relative à la stratégie internationale du sport français.

Le sport est un vecteur privilégié pour promouvoir l'image et les intérêts de la France dans le monde. Depuis 2007, notre pays a ainsi obtenu l'organisation de compétitions parmi les plus prestigieuses au monde : Jeux de la francophonie 2013, Jeux équestres mondiaux 2014, Euro de football 2016 et Ryder Cup 2018. Plusieurs Français ont par ailleurs été élus à la présidence de fédérations internationales. Mais le sport français a également essuyé des revers préoccupants ces dernières années, notamment lors de la candidature de la ville d'Annecy aux Jeux olympiques et paralympiques d'hiver de 2018.

Il est donc important de définir une nouvelle stratégie d'influence internationale et de conquête des grands événements, associant les instances de l'Etat, le mouvement sportif, les collectivités et le monde de l'entreprise. Un conseil d'administration extraordinaire du Centre national pour le développement du sport (CNDS) se tiendra à cet effet le 20 décembre 2011 afin de décider la création, au sein du centre, d'un comité stratégique international et d'une cellule d'expertise et de ressources à l'international.

Le comité stratégique international réunira les personnalités françaises les plus engagées dans le sport international. Il définira la stratégie de rayonnement international du sport français et coordonnera l'ensemble des actions nécessaires à la mise en oeuvre de cette stratégie. Il établira notamment la liste des compétitions sportives prioritaires pouvant être accueillies en France.

Le comité stratégique international sera présidé par un représentant emblématique du sport français qui devrait être nommé prochainement et qui aura pour mission de représenter le sport français auprès des décideurs du sport international.

La cellule d'expertise et de ressources à l'international réunira au sein d'une structure unique les compétences internationales du ministère des sports et mettra en oeuvre les décisions du comité stratégique international.

La nouvelle stratégie internationale du sport français pourra s'appuyer sur un effort sans précédent de construction et de rénovation des grands équipements sportifs indispensables à l'accueil de manifestations internationales. Une vingtaine de projets sont actuellement en cours (les stades de l'Euro 2016, des équipements olympiques, des Arenas, ou encore l'extension de Roland-Garros). Ces projets bénéficient du soutien financier de l'Etat (250 millions d'euros mobilisés au total).

Rechercher