Déclaration de M. Frédéric Mitterrand, ministre de la culture et de la communication, sur l'accès des jeunes à la musique et l'éducation artistique et musicale, Boulogne-Billancourt le 7 janvier 2012. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Déclaration de M. Frédéric Mitterrand, ministre de la culture et de la communication, sur l'accès des jeunes à la musique et l'éducation artistique et musicale, Boulogne-Billancourt le 7 janvier 2012.

Personnalité, fonction : MITTERRAND Frédéric.

FRANCE. Ministre de la culture et de la communication

Circonstances : Présentation de la saison 2012-2013 des Jeunesses musicales de France à Boulogne-Billancourt le 7 janvier 2012

ti :


Je suis sincèrement heureux d’être parmi vous ce soir pour la présentation de la saison 2012-2013 des Jeunesses Musicales de France. Je ne vous ferai pas un long discours : l’essentiel ce soir est de laisser place à la musique.

Je remercie votre Présidente, Mme Jessie Westenholz, de m’avoir invité à cette occasion, qui rassemble les acteurs nationaux et régionaux des JMF, autour des choix artistiques que chacun fera pour la saison à venir, après avoir partagé pendant deux journées la découverte de cette large programmation riche d’un répertoire aussi étendu que varié, de la musique classique aux musiques du monde, depuis la musique baroque jusqu’aux musiques actuelles.

Cette rencontre me permet de saluer l'action menée inlassablement par les JMF, depuis 70 ans, en faveur de l'accès et de la sensibilisation des plus jeunes à la musique. Héritier du souffle démocratique et généreux des années d'après guerre, votre association porte les valeurs de partage, d'engagement et de transmission qui sont indispensables à la démocratisation de la pratique comme de la culture musicales. C’est un sujet qui m’est cher, et sur lequel j’aurai l’occasion de revenir à diverses reprises en ce début d’année. Il est important pour moi de commencer par vous, qui représentez à la fois un fort ancrage dans le passé et une capacité permanente au renouvellement et à l’ouverture vers l’avenir.

Soutenues conjointement par les ministères en charge de la Culture et de la Communication et de l'Education nationale, les JMF jettent des ponts entres les mondes artistiques, culturels et éducatifs. En intervenant aux croisées de la création musicale et de l’éducation artistique, vous êtes en dialogue permanent avec des partenaires aussi divers que les structures de diffusion ou de formation artistique, le monde éducatif et les collectivités territoriales. Vous êtes également un important employeur d’artistes, vous contribuez à l’insertion professionnelle de nombre d’entre eux aux débuts de leur carrière.

L’itinéraire culturel que vous proposez au jeune public révèle l'importance du décloisonnement entre les genres, de la diversité des influences et des sources d’inspiration. Cette diversité musicale est votre signature, elle nourrit le goût pour la musique et la créativité de la jeunesse, à l'image de la culture vivante et partagée que je défends. Et je me réjouis que la note dominante de votre activité soit si harmonieusement relayée par les ateliers, les résidences d'artistes et l'accompagnement des pratiques des amateurs que vous développez en direction des jeunes musiciens interprètes : je pense par exemple à l’opération « Elèves au concert » que vous ont confiée les deux ministères de l’Education nationale et de la Culture. Les JMF c’est aussi MINO, le « grand festival des petites oreilles », ce sont également des coproductions régulières avec l’Orchestre de Paris et des partenariats avec de prestigieux festivals comme les Francofolies de la Rochelle.

Ces actions supposent de la part de chacune des délégations régionales des JMF et des nombreux bénévoles qui les animent, un engagement et une volonté sans faille pour aller à la rencontre des écoles, des centres de loisirs, des collectivités. Je suis heureux de m’adresser ce soir à ceux qui portent ce désir de partage sur tous les territoires. Je pense tout particulièrement à ceux qui la portent dans les zones rurales, auxquelles j’attache la plus grande importance, comme je l’ai souligné dans la circulaire que j’ai signée récemment avec le ministre de l’Agriculture sur le développement artistique et culturel des territoires ruraux.

Je partage pleinement les principes qui motivent votre action : soutenir l'éducation artistique dans son acception la plus large, en poussant à reconsidérer le rôle et l'importance de la pratique artistique des amateurs, en défendant l'idée d'une création et d'une diffusion dédiées au jeune public, non pas seulement en tant que public en devenir mais en tant que public à part entière. Cette action, vous l’étayez par une réflexion sur la pédagogie musicale et sur tous les moyens à mettre en oeuvre pour favoriser les pratiques instrumentales collectives.

Je souhaite présenter à chacun d’entre vous mes voeux les plus sincères pour cette nouvelle année, accompagnés de mes hommages à votre présidente, Jessie Westenholz, dont la vitalité communicative donne le rythme. Je voudrais saluer ce soir toute l’équipe permanente des JMF, et notamment son dynamique directeur général, Vincent Niqueux, sa directrice artistique, Anne Torrent et son coordinateur du réseau, Benoît Vuillon, ainsi que chacun des membres du réseau en région dont je sais combien l'engagement personnel est essentiel pour faire vivre cette action exemplaire.


Je vous remercie.


Source http://www.culturecommunication.gouv.fr, le 10 janvier 2012

Rechercher