Entretien de M. Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères, avec le quotidien "Paris-Normandie" le 18 mai 2012 à Paris, sur sa fonction de ministre des affaires étrangères et les dossiers prioritaires de politique étrangère. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Entretien de M. Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères, avec le quotidien "Paris-Normandie" le 18 mai 2012 à Paris, sur sa fonction de ministre des affaires étrangères et les dossiers prioritaires de politique étrangère.

Personnalité, fonction : FABIUS Laurent.

FRANCE. Ministre des affaires étrangères

ti : Q - Vous pressentez, dites-vous, que ce ministère sera celui que vous aimerez le plus. On vous sent très serein.

R - J’ai aimé chaque fonction exercée mais déjà, le ministère des Affaires étrangères, dans une période où tout est international, prend une dimension particulière. C’est ce qui rend cette mission passionnante d’autant plus qu’elle est exercée directement auprès du président de la République.

Q - Ce matin même, vous avez remis des choses en place sur Europe 1 concernant votre nomination.

R - La réalité est simple : j’ai travaillé sur les problèmes internationaux depuis longtemps avec François Hollande, une fois élu il m’a dit qu’il souhaitait me confier ce ministère. Jean-Marc Ayrault l’a confirmé. C’était important de s’y prendre un peu à l’avance, parce qu’il y avait des rendez-vous majeurs à préparer, des responsables internationaux à rencontrer. Pour le G8 par exemple, ou pour le Sommet de l’Otan. Je suis resté discret évidemment - la diplomatie l’impose - mais ce n’est pas une raison pour laisser dire n’importe quoi.

Q - Un principe colle à l’image des Affaires étrangères, qui veut que l’on y prévoie les événements avant qu’ils ne se produisent. On pense à la Tunisie où la France est passée au travers. Quel est votre regard sur ce principe ?

R - À ce poste, il faut à la fois l’anticipation et la capacité à réagir à l’imprévu. Vous pouvez à chaque instant, dans notre monde ouvert et violent, devoir faire face à une crise, une catastrophe. Nous avons une cellule spéciale pour cela. Mais il faut aussi savoir anticiper. Pour définir notre politique étrangère, vous entendrez fréquemment dans ma bouche deux mots : influence et cohérence. Influence diplomatique, économique, culturelle, influence scientifique, influence à travers l’Europe, les organisations internationales... Influence en appliquant nos principes, le développement durable, la paix, le respect de la personne humaine. C’est cette influence qu’il faut développer. Cela n’est possible qu’en étant cohérents dans l’action, la régulation internationale et cohérents dans nos choix politiques.

Q - Afghanistan, Syrie...

R - Iran. Mali...

Q - Ces conflits sont si graves qu’on se demande comment vous allez les aborder.

R - Aussitôt après notre entretien, je réunis mes ministres délégués et les directeurs pour passer en revue les problèmes urgents. Cet après-midi, Conseil des ministres, vendredi à la première heure, je m’envole avec le président de la République pour rencontrer le président Obama et Mme Clinton. Samedi, New York et le Secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon. Dimanche, Chicago pour le Sommet de l’Otan. J’applique ce principe : faire face à l’immédiat et préparer le futur.

Q - Vous venez d’évoquer l’Iran, il y a beaucoup de spéculation autour d’une intervention militaire d’Israël. Vous redoutez, je crois, cette perspective.

R - Cette préoccupation reste constante. Nous ne voulons pas que l’Iran possède l’arme nucléaire à cause des risques que cela représente. En même temps, toute attaque préventive comporterait beaucoup de risques.

Q - Ce ministère a également, c’est peu connu, une dimension économique.

R - Bien sûr, il s’agit aussi de renforcer le poids économique de la France, ses capacités industrielles et scientifiques, la dimension de croissance indispensable, l’attractivité de nos PME pour l’innovation et l’export. Tout cela a des incidences sur notre réalité quotidienne.


Source http://www.diplomatie.gouv.fr, le 21 mai 2012

Rechercher