Déclaration de M. Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, sur la détermination du Gouvernement à lutter contre le terrorisme, à Paris le 9 octobre 2012. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Déclaration de M. Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, sur la détermination du Gouvernement à lutter contre le terrorisme, à Paris le 9 octobre 2012.

Personnalité, fonction : AYRAULT Jean-Marc.

FRANCE. Premier ministre

Circonstances : Entretien avec la garde des Sceaux et le ministre de l'Intérieur au sujet de l'opération antiterroriste visant un réseau jihadiste soupçonné d'être impliqué dans un attentat contre une épicerie juive de Sarcelles (Val-d'Oise), à Paris le 9 octobre 2012

ti : Je viens de réunir Madame Christiane Taubira (garde des Sceaux) et Monsieur Manuel Valls (ministre de l’Intérieur), pour faire le point sur l’opération antiterroriste déclenchée samedi dernier.

Je tiens à saluer le travail qui a été réalisé par les magistrats, la police judiciaire et les services de renseignement dans la conduite de cette enquête et je voudrais aussi saluer le professionnalisme des forces de police qui ont procédé, dans des conditions dangereuses, aux interpellations qui sont intervenues et je veux ainsi affirmer la détermination du gouvernement à lutter contre le terrorisme, de le faire tant à l’intérieur de notre pays qu’à l’extérieur de nos frontières, les services de l’antiterrorisme font preuve d’une vigilance de tous les instants, avec une mission claire : anticiper les risques, identifier et démanteler les réseaux susceptibles de porter atteinte à la sécurité nationale.

L’Etat est le garant de la sécurité de tous les Français et il combattra sans faiblesse toutes les menaces, d’où qu’elles viennent, nous en avons les moyens et nous en avons la détermination. Notre démocratie est forte de ces principes et de ces valeurs, le gouvernement les défendra en toutes circonstances et combattra toutes les formes d’extrémisme qui s’attaquent au pacte républicain, je sais qu’il peut compter sur le soutien des Français.

Nous ne tolérerons aucune forme de racisme ou d’antisémitisme, la haine de l’autre est inacceptable, elle est aux antipodes de nos valeurs communes.

Je salue l’esprit de responsabilité des repr??sentants des cultes, je sais pouvoir compter sur le discernement de chacun pour, au quotidien, refuser toutes les incitations à la violence et à la haine religieuse.

La France doit être rassemblée, elle doit être rassemblée pour venir à bout de tous ceux qui croient pouvoir, par la violence, remettre en cause l’unité de la Nation. Je vous remercie.


Source http://www.gouvernement.fr, le 10 octobre 2012

Rechercher