Déclaration de M. Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, en réponse à une question sur la lutte contre le terrorisme, le racisme et l'antisémitisme, à l'Assemblée nationale le 9 octobre 2012. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Déclaration de M. Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, en réponse à une question sur la lutte contre le terrorisme, le racisme et l'antisémitisme, à l'Assemblée nationale le 9 octobre 2012.

Personnalité, fonction : AYRAULT Jean-Marc.

FRANCE. Premier ministre

Circonstances : Question au Gouvernement posée par M. Bruno Le Roux, député (président du groupe Socialiste, Républicain et Citoyen - SRC) de Seine-Saint-Denis, à l'Assemblée nationale le 9 octobre 2012

ti : Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Députés. Monsieur le Président Bruno Le Roux. Ce matin, j’ai réuni Madame le Garde des Sceaux, Christiane Taubira, et le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, pour faire un nouveau point sur l’opération antiterroriste déclenchée en fin de semaine dernière. Je voudrais informer la représentation nationale que cette opération se poursuit et se poursuivra jusqu’au bout, pour ne prendre aucun risque et assurer la sécurité des Français.

Je tiens également à saluer le travail réalisé dans cette opération par les services de l’antiterrorisme, ainsi que le professionnalisme des forces de police et des magistrats. L’anticipation et la coopération dont ils ont fait preuve doivent être soulignées, saluées et encouragées.

L’Etat républicain, dont nous avons la charge, continuera sans faiblesse à combattre tous les groupes terroristes, qu’ils viennent de l’extérieur ou qu’ils soient initiés de l’intérieur, ainsi que les individus radicalisés qui menacent, non seulement notre sécurité, mais également les valeurs les plus fondamentales de notre pays, celles qui sont le ciment de la cohésion nationale et permettent de rassembler les Français sur l’essentiel.

Je voudrais aussi saluer, Mesdames et Messieurs les Députés, l’esprit de responsabilité dont ont fait preuve les représentants des cultes depuis plusieurs semaines. Je peux les assurer de la détermination du gouvernement pour lutter contre toutes les formes d’antisémitisme, de racisme, de haine religieuse et d’assurer les cultes de la sécurité dans tous les lieux où ils s’exercent, en fonction des lois de la République.

Et puis, enfin, la violence, la haine et la dérive de ces individus, je tiens ici à l’affirmer, ne mettront jamais en cause l’unité de la Nation autour des valeurs qui font la force de notre République et que l’Etat continuera de protéger avec la plus grande fermeté.

Mesdames et Messieurs les Députés, dans ces circonstances, quelles qu’elles soient, quand il s’agit de la sécurité des Français, seule l’unité de la Nation est la réponse. Je remercie celles et ceux qui, de tous les bancs, ont parfaitement compris ce message. Parce que la France, cette République, cette démocratie ne faiblira jamais contre le terrorisme, elle saura se protéger, la République sera toujours plus forte.


Source http://www.gouvernement.fr, le 10 octobre 2012

Rechercher