Conseil des ministres du 27 février 2013. La situation de l'emploi. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Conseil des ministres du 27 février 2013. La situation de l'emploi.

Personnalité, fonction : SAPIN Michel.

FRANCE. Ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social

Le ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social a fait le point sur la situation de l'emploi et ses perspectives.

Les chiffres du chômage de janvier 2013 qui viennent d'être publiés ont un caractère spécifique : à la tendance d'augmentation de + 22 800 s'ajoute un effet « statistique » de + 21 100, dû à un changement de procédure de Pôle emploi dans les radiations. Ce changement est un progrès, demandé depuis des années par les partenaires sociaux, les associations de chômeurs et les agents de Pôle emploi et rappelé par le médiateur national. Le ministre du travail a décidé sa mise en oeuvre, malgré cet effet statistique, car c'est une question de justice, et aussi de simplification : désormais les demandeurs d'emploi concernés par une radiation ne se verront plus réclamer des allocations versées indument.

Sur l'ensemble de l'année 2012, la stagnation de l'activité a conduit à une augmentation de 284 000 du nombre de demandeurs d'emploi sans activité. Depuis l'été 2008, la progression dépasse 1,1 million.

Les projections économiques de la Commission européenne pour les années 2013 et 2014, rendues publiques la semaine dernière, confirment cette perspective, qu'elles prolongent en 2014.

Mais ces projections n'intègrent pas la montée en charge progressive des nouveaux outils de la politique de l'emploi que le Gouvernement met en place depuis 9 mois, qu'elles ignorent ou dont elles sous-estiment les effets attendus. C'est vrai pour les mesures du Pacte national pour la compétitivité, la croissance et l'emploi et en particulier le crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi, ainsi que le contrat de génération dont le démarrage effectif sera possible à la mi-mars, et les différents effets de l'accord sur la sécurisation de l'emploi en cours de transposition dans la loi.

Le Gouvernement actualisera ses propres prévisions économiques dans les prochaines semaines, mais si l'on se réfère au scénario de la Commission (croissance de + 0,1 % en 2013), le secteur privé détruira sensiblement moins d'emplois au second semestre qu'au premier.

Les effets de la politique de l'emploi du Gouvernement devront permettre de renouer avec des créations d'emploi, dans l'ensemble de l'économie, à la fin 2013.

Inverser la courbe du chômage à la fin de l'année 2013 est non seulement une nécessité sociale et économique, mais la France le peut.

Tous les acteurs doivent se mobiliser pour atteindre cet objectif, car cette inversion sera l'oeuvre de tous : Gouvernement dans son ensemble, collectivités locales, monde associatif, entreprises, missions locales, Pôle emploi …

Rechercher

Communauté vie publique

Retrouvez vie-publique.fr

accès au flux Twitter @viepubliquefr. Nouvelle fenêtre
Suivez le flux Twitter @viepubliquefr

partager sur Google+
Tenez vous au courant de la vie du portail vie-publique.fr et de ses projets sur le compte +viepubliquefr
Abonnement à google/+viepubliquefr

accès à Vie-publique.fr sur facebook. Nouvelle fenêtre
Rejoignez les amis de vie-publique.fr pour comprendre les institutions , suivre l'actualité législative, les débats...
http://www.facebook.com/viepubliquefr