Conseil des ministres du 10 juillet 2013. Accord entre la Communauté européenne et ses Ettas membres, d'une part, et la République d'Afrique du Sud, d'autre part, modifiant l'accord sur le commerce, le développement et la coopération. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Conseil des ministres du 10 juillet 2013. Accord entre la Communauté européenne et ses Ettas membres, d'une part, et la République d'Afrique du Sud, d'autre part, modifiant l'accord sur le commerce, le développement et la coopération.

Personnalité, fonction : FABIUS Laurent.

FRANCE. Ministre des affaires étrangères

ti : Le ministre des affaires étrangères a présenté un projet de loi autorisant la ratification de l'accord entre la Communauté européenne et ses États membres, d'une part, et la République d'Afrique du Sud, d'autre part, modifiant l'accord sur le commerce, le développement et la coopération.

L'Union européenne (UE) et l'Afrique du Sud ont développé une relation bilatérale forte depuis la fin de l'apartheid, dont l'accord sur le commerce, le développement et la coopération de 1999 (dit « accord CDC ») a constitué la pièce maîtresse. L'accord CDC, entré en vigueur le 1er mai 2004, repose sur trois piliers complémentaires : un dialogue politique, une coopération commerciale et une aide au développement de l'UE.

La révision de l'accord vise à approfondir la coopération entre les parties dans de nombreux domaines, en particulier l'environnement, l'énergie, les transports et la culture et doit contribuer ainsi à la mise en place effective du programme socio-économique de l'Union africaine. Le nouvel accord prévoit également le renforcement du dialogue politique sur la question des migrations, afin de réduire l'immigration clandestine, de garantir les droits de l'Homme et d'éliminer les discriminations.

Enfin, la coopération nouvelle sur les questions de stabilité et de sécurité, notamment en matière de lutte contre le terrorisme, permet une meilleure gestion des risques aux niveaux régional et continental, en renforçant le respect du droit international.

Rechercher