Déclaration de Mme Ségolène Royal, ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, sur l'opération de remorquage du Costa Concordia, à Paris le 21 juillet 2014. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Déclaration de Mme Ségolène Royal, ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, sur l'opération de remorquage du Costa Concordia, à Paris le 21 juillet 2014.

Personnalité, fonction : ROYAL Ségolène.

FRANCE. Ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie

ti : Je partage les préoccupations des élus de Corse, des associations, des entreprises et des habitants concernant la grande proximité du passage du convoi « Costa Concordia » avec le Cap Corse.

J'ai demandé au Ministre italien de l'environnement et de la Mer, Gian Luca Galletti, des informations quant au système de protection contre les pollutions éventuelles, et me suis entretenue avec lui mercredi 16 juillet dernier à Milan. Il m'a fait part de son souci partagé de protéger l'environnement. Je lui ai exprimé toute ma solidarité à l'égard de cet événement dramatique dont je n'oublie pas les 32 victimes et le traumatisme pour l'Italie.

L'opération de démantèlement et de remorquage doit être réussie et toutes les garanties doivent être apportées pour protéger la Méditerranée ainsi que les côtes italiennes et françaises de tout risque de pollution, m'a-t-il assuré.

Toutefois, j'ai regretté que les autorités françaises et les élus n'aient pas été prévenus avant sur l'itinéraire qui passe à près de 20 kilomètres du Cap Corse, un espace exceptionnel dans lequel existe un beau projet de création d'un parc naturel marin dont nous venons de signer l'arrêté de mise à l'étude avec Frédéric Cuvillier.

J'avais interrogé le ministre italien sur quatre sujets : l'itinéraire précis, la preuve du pompage des hydrocarbures, l'absence de risques liés aux autres substances dangereuses et les garanties apportées sur les moyens d'accompagnement mis en place.

Le lendemain, j'ai reçu une lettre du président de la Commission RAMOGE (L'Accord RAMOGE (St Raphaël, Monaco, Gènes) signé en 1976 et amendé en 2003 est l'instrument dont se sont dotés la France, l'Italie et Monaco pour que les zones côtières de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, de la Principauté de Monaco et de la Région Ligure constitue une zone pilote de gestion intégrée du littoral, de prévention et de lutte contre les pollutions marines) indiquant l'existence de quantités résiduelles d'hydrocarbures et de produits huileux (environ 163 tonnes) ainsi que de produits toxiques (environ 12 tonnes, qui sont confinés dans des containers scellés). Il est indiqué que ces quantités résiduelles ne peuvent pas être pompées et qu'il convient donc de mettre en place un dispositif de prévention et de récupération des produits huileux et des déchets solides émanant éventuellement de l'épave.

Le courrier indique également qu'il est prévu que l'épave soit escortée durant le trajet par :

- Un avion des garde-côtes pour les « télé-relevés » environnementaux.
- Quatre remorqueurs de haute-mer pour les activités anti-pollution.
- Deux unités multi-usages pour le support des activités anti-pollution.
- Une unité pour la récupération des déchets solides.
- Une embarcation pour la localisation des dauphins et des baleines.

D'autres unités des garde-côtes seront mobilisées pour accompagner le convoi. Enfin, des unités de crise basées sur l'île du Giglio et à Rome (au Commandement général des garde-côtes) ont déjà été mises en alerte et le resteront durant la totalité de l'opération de transport.

Par ailleurs, la France engage un Bâtiment de Soutien d'Assistance et de Dépollution "JASON" qui est destiné à surveiller le convoi lorsqu'il va longer la côte de Haute-Corse.

Dans cette hypothèse, je serai bien évidemment présente sur le Bâtiment de la Marine nationale de soutien d'assistance et de dépollution, en liaison avec Jean-Yves Le Drian, pour marquer toute l'importance que j'accorde à cet enjeu écologique majeur.


Source http://www.developpement-durable.gouv.fr, le 25 juillet 2014

Rechercher