Conseil des ministres du 30 avril 2014. Direction générale de la sécurité intérieure. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Conseil des ministres du 30 avril 2014. Direction générale de la sécurité intérieure.

Personnalité, fonction : CAZENEUVE Bernard.

FRANCE. Ministre de l'intérieur

ti : Le ministre de l’intérieur a présenté un décret relatif aux missions et à l’organisation de la direction générale de la sécurité intérieure.
Les menaces auxquelles est exposé le pays nécessitent une action déterminée de l’Etat qui doit se doter de moyens performants de prévention et de répression de toute forme d’ingérence étrangère, d’actes de terrorisme, d’atteintes à la sûreté de l’Etat, à l’intégrité du territoire, à la permanence des institutions de la République et aux intérêts fondamentaux de la France.
C’est dans cette perspective qu’est créée la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).
Cette direction générale, qui se substitue à la direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), constitue un service actif de la police nationale, relevant de l’autorité directe du ministre. Elle bénéficie de ressources nouvelles et d’une plus grande souplesse de gestion permettant notamment une politique de recrutement innovante : les effectifs seront ainsi augmentés de 432 agents d’ici 2018, dont une majorité de collaborateurs contractuels hautement qualifiés sur des compétences stratégiques.
Conformément au modèle français qui allie au sein d'un même service deux missions, la DGSI sera tout à la fois un service de renseignement et un service de police judiciaire spécialisé. Sa capacité d’action élargie et son positionnement lui permettront de répondre avec efficacité aux exigences opérationnelles de l’analyse thématique, du contre-terrorisme, de la cyber-défense, de l’investigation judiciaire, et du soutien technique et linguistique.

Rechercher