Conseil des ministres du 29 octobre 2014. La préparation de l'euro 2016. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Conseil des ministres du 29 octobre 2014. La préparation de l'euro 2016.

Personnalité, fonction : KANNER Patrick, BRAILLARD Thierry.

FRANCE. Ministre de la ville, de la jeunesse et des sports; FRANCE. Secrétaire d'Etat aux sports

ti : Le ministre de la ville, de la jeunesse et des sports et le secrétaire d'État aux sports ont présenté une communication relative à la préparation de l'Euro 2016 de football, qui se déroulera, en France, du 10 juin au 10 juillet 2016.

Cet événement planétaire devrait rassembler 2,5 millions de spectateurs dans les stades, ainsi que plusieurs millions de visiteurs, touristes et supporters.

Un important travail a déjà été entrepris par les collectivités territoriales pour la construction ou la rénovation des dix stades retenus dans les villes hôtes. Cela représente un investissement global de 2 milliards d'euros, générant 20 000 emplois dans les secteurs du bâtiment, des travaux publics et des services. L'État contribue à cet investissement à hauteur de 152 millions d'euros, en mobilisant les fonds du Centre national pour le développement du sport.

L'organisation de cet évènement repose sur un triptyque associant l'État (la délégation interministérielle aux grands évènements sportifs), les collectivités territoriales et le comité d'organisation (l'UEFA et la Fédération française de football).

Une stratégie d'actions a été élaborée pour réussir un événement sûr et festif :

prévenir les troubles, en mobilisant les forces de sécurité et les services judiciaires, aux niveaux national, européen et international ;

renforcer la sécurité sanitaire de la population des régions concernées ; apporter une assistance médicale aux équipes et aux délégations officielles ; prendre en charge de façon optimale les sportifs et la population lors des compétitions par la mise en place d'un dispositif de réponse exceptionnel en cas d'événement majeur.

En outre, le plan interministériel d'actions pour l'Euro 2016 a pour ambition de donner à l'événement une dimension sociale exemplaire :

L'Euro 2016 sera présent dès l'école : des actions éducatives mobiliseront les établissements scolaires et les élèves, avec notamment des programmes spécifiques pour les décrocheurs et les élèves en situation de handicap :

L'Euro 2016 sera mis au service de la cohésion sociale. Cinq thématiques prioritaires ont été retenues : l'emploi, l'engagement et l'autonomie des jeunes (notamment au travers du service civique et du bénévolat), la citoyenneté, la santé et la culture. Les meilleures actions identifiées au plan national seront labellisées et feront l'objet d'un soutien spécifique.

L'Euro 2016 sera partout sur le territoire, par l'association des quartiers prioritaires dépendant des dispositifs de la politique de la ville, par l'animation dans les outre-mer et par la fluidité des transports qui permettra la mobilité des équipes et des spectateurs.

Enfin, cet événement doit bénéficier à la croissance, à l'emploi et à l'attractivité de la France par :

- la mise en place d'une offre touristique diversifiée et de qualité, dans la continuité des objectifs poursuivis par les Assises du tourisme ;

- la structuration et le développement d'une filière de l'économie du sport, et l'appui à la démarche « Sport à l'export », pour renforcer la part des entreprises françaises dans le marché mondial des grands évènements sportifs internationaux ;

- le respect des engagements en matière de protection de l'environnement et de développement durable, qui seront mis en œuvre à la fois lors de la conception des sites, de leur construction et tout au long de l'évènement.

Rechercher