Communiqué conjoint du ministère des affaires étrangères et du développement international, de l'agence française de développement, de la fondation Gates et de l'alliance GAVI, en date du 26 juin 2015, sur un accord de financement tripartite destiné à accroitre la couverture vaccinale dans six pays francophones de la zone sahélienne. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Communiqué conjoint du ministère des affaires étrangères et du développement international, de l'agence française de développement, de la fondation Gates et de l'alliance GAVI, en date du 26 juin 2015, sur un accord de financement tripartite destiné à accroitre la couverture vaccinale dans six pays francophones de la zone sahélienne.

ti :

L'agence française de développement (AFD), Gavi, l'alliance du vaccin et la fondation Bill & Melinda Gates ont signé aujourd'hui, au Quai d'Orsay, en présence de M. Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères et du développement international et de Mme Annick Girardin, secrétaire d'État au développement et à la Francophonie, un partenariat innovant d'un montant de 100 Meuro, destiné à accroitre la couverture vaccinale dans six pays francophones de la zone sahélienne : le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Sénégal et le Tchad.

Cet accord de financement tripartite facilitera l'introduction de nouveaux vaccins ainsi que le renouvellement des programmes existants et le renforcement des systèmes de santé dans les pays concernés. Grâce aux efforts de ces pays, la couverture vaccinale s'est sensiblement améliorée ces 10 dernières années mais la proportion d'enfants ayant reçu une vaccination de base complète est encore insuffisante.

Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères et du développement international a déclaré : «La santé occupe une place importante au sein de notre action internationale : non seulement parce qu'elle constitue une composante essentielle du développement, mais aussi parce qu'elle est étroitement liée aux droits de l'Homme et à la sécurité des populations - enjeux sur lesquels notre diplomatie est fortement mobilisée. Je me félicite de l'inauguration de ce partenariat qui vise à renforcer les programmes de vaccination et les systèmes de santé dans six pays du Sahel et qui démontre que des «coalitions d'acteurs» peuvent être mises en place au service du développement.»

Bill Gates, co-président de la fondation Bill & Melinda Gates, a déclaré : «Une nouvelle fois, la France s'engage au sein du programme de vaccination Gavi pour que des centaines de millions d'enfants puissent être immunisés et grandir en bonne santé. La France a toujours joué un rôle pionnier dans le financement des programmes pour l'amélioration des systèmes de santé. Malgré un contexte économique difficile, la France réaffirme aujourd'hui son engagement en faveur de la solidarité internationale.»

Selon Anne Paugam, directrice générale de l'agence française de développement, «dans un contexte en forte mutation, l'AFD est engagée dans la recherche de mécanismes innovants, en développant de nouveaux partenariats et de nouveaux instruments, pour mobiliser des sources de financements additionnelles. L'AFD se félicite donc de cette première opération avec la Fondation Bill & Melinda Gates et Gavi, qui permettra d'améliorer la santé des populations des six pays ciblés et de contribuer à la sécurité sanitaire régionale.»

«Gavi remercie la France ainsi que la Fondation Bill & Melinda Gates pour cet investissement par la voie de l'AFD qui contribuera à protéger 15 millions d'enfants contre des maladies évitables par la vaccination et sauver ainsi un demi-million de vies» a souligné le Dr Seth Berkley, directeur exécutif de Gavi. «Ce partenariat innovant démontre une nouvelle fois l'engagement fort de la France en faveur de la santé mondiale et du développement des pays les plus fragiles.»

La France a réaffirmé son soutien à Gavi lors de la conférence de reconstitution de ses ressources, le 27 janvier dernier à Berlin, où la secrétaire d'État chargée du développement et de la francophonie, Annick Girardin, a annoncé cette initiative pilote de 100 millions d'euros en parallèle d'un nouvel engagement de 150 millions dans la Facilité internationale de financement pour la vaccination (IFFIm). Cette conférence a permis de lever 7,5 milliards US$ pour lancer des campagnes de vaccination efficaces et préparer l'avenir.


Source http://www.diplomatie.gouv.fr, le 29 juin 2015

Rechercher