Entretien de M. Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères, dans "Le Journal du Dimanche" du 21 décembre 2014, sur le projet Europacity, un futur pôle urbain regroupant des loisirs, des équipements culturels et des commerces à Gonesse dans le Val-d'Oise. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Entretien de M. Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères, dans "Le Journal du Dimanche" du 21 décembre 2014, sur le projet Europacity, un futur pôle urbain regroupant des loisirs, des équipements culturels et des commerces à Gonesse dans le Val-d'Oise.

Personnalité, fonction : FABIUS Laurent.

FRANCE. Ministre des affaires étrangères et du développement international

ti : Avec la création prévue de 11 500 emplois directs non délocalisables et 2 milliards d'euros d'investissement, EuropaCity est un projet majeur. Il structurera notre territoire et contribuera à sa vitalité économique. Ce n'est pas un hasard si ce projet recueille une grande majorité d'opinions favorables. Il s'agit d'un projet très complet, qui en fera un point d'attraction fort pour les touristes par la diversité des activités et des espaces qu'il prévoit : parcs à thèmes, espaces culturels, commerces et hébergements.

C'est un aspect central, car le tourisme est un secteur en pleine expansion : le monde compte aujourd'hui un milliard de touristes, il en comptera le double d'ici à quinze ans. Pour que la France puisse les accueillir, et conforter sa place de leader mondial, nous devons proposer une offre touristique capable d'assurer une circulation fluide des touristes sur tout notre territoire. Paris intra-muros est un atout magnifique, un joyau, qui exerce une attractivité irremplaçable. Mais il faut aussi, dans le Grand Paris et dans les autres régions, compléter notre offre. Nous avons besoin d'hôtels, des restaurants, de lieux de culture, de loisirs, en nombre suffisant, et à hauteur des attentes des touristes, qui se montrent de plus en plus exigeants. EuropaCity, tel que ce projet est présenté, aidera à atteindre ces objectifs.


Source http://www.diplomatie.gouv.fr, le 5 janvier 2015

Rechercher